On sait que le futur va mal…

25 January 2008, posté par Yves

bright_blind.jpg
Bright Blind de Makoto Hirahara

…quand des designers pensent qu’il est normal (voire encourageant) de simuler une fenêtre avec des stores baissés comme dans leur quotidien, plutôt que d’essayer de comprendre que la lumière du jour n’est pas une si mauvaise chose que ça, et qu’il faudrait justement commencer par ouvrir les stores sur les vraies fenêtres. Bright Blind, c’est une invention de Makoto Hirahara, qui a un gros sens de l’humour, et des fans avec beaucoup d’amis et une bonne mine.

Pendant ce temps là, il y en a qui vont jusqu’au bout en s’enfermant dans le noir complet et en s’isolant de toute information visuelle ou sonore, pour voir comment ça fait quand le cerveau est privé de toute stimulation et qu’il se met à se créer son propre petit monde tout seul. La privation sensorielle, c’est sans doute la prochaine mode à Tokyo.

Comme disait Gggarth en m’envoyant le lien, c’est con mais ça me donne envie d’essayer…

A lire aussi:
Bright Blind, Japon, design, fenêtre, future, lumière, privation sensorielle.

Et pour ne pas rater les prochains billets, le mieux c'est encore de s'abonner à LiLeLa.

Postez vos commentaires dans la boîte juste en dessous.


Faites un commentaire !


Fermer
E-mail It