Le culte de l’ordinateur

28 August 2007, posté par Marc

marenostrum.jpg
MareNostrum, superordinateur catalan. Photo : droits réservés

Les grosses mécaniques me fascineront toujours. Plus les machines sont imposantes, pleines de rouages, et qu’elles occupent des espaces délirants, plus mes petites mirettes fanées retrouvent leur fraîcheur d’antan, leur aspect juvénile et innocent. La première fois que j’ai contemplé (et entendu) une rotative en plein travail, crachant des journaux comme une reine abeille pondant des œufs, ma fibre steampunk a aussitôt vibré en écho à l’appel de cette bête d’acier et de graisse.

Alors quel ne fut pas mon émerveillement lorsque j’ai découvert — bien tard, je l’avoue, et par un enfant de chœur — ce cher MareNostrum…

MareNostrum est le plus puissant superordinateur d’Europe et le neuvième à l’échelon mondial. Cet océan informatique, ce magnifique monstre marin (qui rappelle, en taille, les ordinateurs de nos grands-pères) est composé de 10240 processeurs cadencés à 2.3 gigahertz.

plan_marenostrum.jpg
Le plan général du MareNostrum. Image © BSC, 2006

Le plus émouvant, dans cette histoire, c’est l’antre qui renferme ce titan calculatoire. Ce superordinateur, qui appartient au Réseau espagnol de calcul intensif (Red Española de Supercomputación) se situe au sein de l’Université polytechnique de Catalogne (Universitat Politècnica de Catalunya) et, plus précisément, dans la magnifique chapelle Torre Girona dont les offices servent désormais… la Science.

Afin de poursuivre votre parcours contemplatif, je vous invite à visiter le site officiel du Centro Nacional de Supercomputación. Faites de beaux rêves.

A lire aussi:
Barcelone, Catalogne, Centro Nacional de Supercomputación, Espagne, IBM, MareNostrum, Universitat Politècnica de Catalunya, informatique, sciences, steampunk, technologie.

Et pour ne pas rater les prochains billets, le mieux c'est encore de s'abonner à LiLeLa.

Postez vos commentaires dans la boîte juste en dessous.


Faites un commentaire !


Fermer
E-mail It