Archives pour la tagégorie
« animaux »

Le meilleur paparazo de la savane

25 March 2008, posté par Corbor

monkeyy.jpg

Pourquoi s’emmerder à se déguiser en buisson et attendre des heures dans la savane africaine quand quelqu’un peut le faire pour vous. Le vidéaste John Downer à accroché des web cams customisés sur la trompe et les défenses d’éléphants. Il a ainsi pu s’envoyer des cocktails au bar de la piscine pendant que les pachydermes faisaient son boulot. Malin John.

Cinder le chimpanzé nu

26 February 2008, posté par Yves

cinder-chimpanze-nu.jpg
Cinder le chimpanzé nu

Voici Cinder, le singe nu pour de vrai. Un jour, elle avait des poils comme tout le monde (tout le monde chimpanzé, donc) et puis quand elle a eu cinq mois elle a commencé à les perdre, jusqu’à devenir complètement chauve quelques mois plus tard… Elle a maintenant onze ans, et vit toujours au zoo de Saint Louis, aux Etats-Unis.

En fait, Cinder est atteinte d’alopecia areata, qui est une maladie auto-immune de la peau. Contrairement aux humains, il semblerait que les poils ne sont pas très important chez les chimpanzés, parce que sa famille ne le traite pas différemment à cause de sa condition. Pas de toupet pour Cinder, prenez-en de la graine Messieurs.

L’Ouroboros existe. L’éternité dans le creux de la main

22 February 2008, posté par Yves

ouroboros_lezard_tatou.jpg
Ouroboros Cordylus Cataphractus, photo: droits réservés

Ça va pas faire plaisir aux poètes philosophes: l’Ouroboros (du grec οὐροβóρος “qui se mord la queue”), serpent-dragon imaginaire très ancien que l’on retrouve dans plusieurs cultures un peu partout, n’est en fait pas une bête mythologique mais bien un petit lézard-tatou au nom scientifique de Cordylus Cataphractus vivant dans les buissons d’Afrique du Sud, et il ne se mord pas la queue pour symboliser l’éternel recommencement des choses ou quoi que ce soit du genre, mais bien pour protéger son ventre, plus mou et donc plus vulnérable, de ses prédateurs. Comme ça c’est clair.

ouroboros_lezard_tatou2.jpg

ouroboros_lezard_tatou3.jpg
Encore des Ouroboros Cordylus Cataphractus, photo: droits réservés

Je commence toujours de nouvelles choses mais je ne

20 February 2008, posté par Yves

poissons_rouges.jpg
Poissons rouges. Photos: droits réservés

Le monde scientifique a un nouveau héros du nom de Rory Stokes, un étudiant australien de 15 ans à qui on ne la fait pas. Comme tout le monde, on lui avait dit que les poissons rouges n’ont une mémoire que de quelques secondes, mais Rory pensait que ce n’était qu’un mythe pour nous faire sentir moins coupables de les mettre dans des aquariums trop petits, alors il a décidé de vérifier par lui-même.

En bon disciple de Pavlov, il a placé chaque jour une petite balise dans un aquarium au moment où il donnait à manger aux poissons, et il a mesuré le temps que mettaient ceux-ci pour venir chercher leur nourriture. Il a ainsi mesuré que le temps se réduisit d’une minute à quelques secondes en l’espace de trois semaines. Preuve que sur la durée, les poissons se rappelaient la balise d’un jour à l’autre.

Mais il alla plus loin, et après trois semaines il a arrêté d’utiliser la balise pendant six jours. Puis il a recommencé et les poissons ont recommencé à se précipiter vers elle dès qu’ils la voyaient, prouvant ainsi qu’ils se rappelaient son association avec la nourriture au moins pendant les six jours où ils ne l’avaient pas vue. Merci Rory.

Et merci news.com.au

Taxidermie mécanique

19 February 2008, posté par Stahlhelm

Fixed - Ferret
Fixed – Ferret © Lisa Black

Lisa Black est une artiste ma foi talentueuse et néo-zélandaise qui adore les animaux. Statiques, imperméables et augmentés. Empaillés aussi, mais avec un brio et une touche personnelle qui rajoute cette once de guilis qui nous torpillent le bas-ventre si souvent dans l’équipe de LiLeLa.

Fixed - Ferret
Fixed – Ferret © Lisa Black

Fixed - Baby Crocodile
Fixed – Baby Crocodile © Lisa Black

Fixed - Fawn
Fixed – Fawn © Lisa Black

Fixed - Fawn
Fixed – Fawn © Lisa Black

Fixed - Duckling
Fixed – Duckling © Lisa Black

Merci NOTCOT.ORG.

Le lézard qui se prend pour Tony Soprano

19 February 2008, posté par Yves

gecko_insecte_miellat.jpg
Ce gecko de Madagascar a faim © BBC

On se croyait malins avec nos ruches et nos vaches laitières, comme si on était tellement tout en haut de la chaîne alimentaire qu’on pouvait non seulement manger les animaux eux-mêmes mais en plus se nourrir de ce qu’ils produisent pour nous. On a même appliqué le principe à l’économie et à la géopolitique. Et puis voici venu un gecko de Madagascar qui fait pareil mais en plus récolte sa tournée juste en demandant gentiment.

Ce gecko a une relation particulière avec un petit insecte à qui il vient simplement lui tapoter sur la tête et celui-ci en réponse lui balance une goutte de miellat. Si le gecko a encore faim, il tape encore un peu et c’est une deuxième goutte qui sort. On ne sait pas pourquoi ces insectes donnent ainsi de la nourriture sur commande à ces geckos, mais c’est la première fois qu’on a réussi à le filmer et c’est assez impressionnant (merci la BBC).

Et pendant qu’on parle de miellat, saviez-vous que ce qu’on appelle “miel” en supermarché ne vient pas toujours directement des abeilles?

Le miellat est également récolté par l’abeille à miel en complément ou en remplacement du nectar afin de produire un miel plutôt sombre, moins humide que le miel de nectar, également appelé miellat (miel de sapin, miel de forêt, miel de chêne…). Bien qu’il provienne d’excréments de pucerons régurgités par des abeilles, ce miel est très prisé, particulièrement dans les pays anglo-saxons, où on l’appelle honeydew, c’est-à-dire rosée de miel. Le miel de metcalfa est un miellat tirant son nom non pas d’une plante (d’aucuns auront cherché celle-ci dans toutes les flores possibles … sans résultat, et pour cause), mais directement du Metcalfa pruinosa, insecte d’origine américaine ayant colonisé le sud de la France (entre autres).

Quelques instants de brutalité dans un monde de douceur (I)

4 February 2008, posté par Yves

shark05.jpg

Pour ceux qui se sentent d’humeur, ou simplement détestent cordialement les phoques, le Telegraph publie un petit pictorial fin et délicat de grands requins blancs qui passent à table. Miam.

shark06.jpg
© Photos droits réservés

Quelques instants de douceur dans un monde de brutes (VI)

4 February 2008, posté par Yves

Harapan est né le 29 Avril 2007 au zoo de Cincinnati. C’était pas hier, mais on en parle parce que c’est un rhino de Sumatra, dont l’espèce est très menacée et dont on estime la population mondiale à 300 individus (est-ce parce que leurs yeux sèchent trop vite, à force de tout le temps les garder grand ouverts…?). Et aussi et surtout parce que c’est un prétexte pour mater une vidéo à la fois mimi tout plein et quand même un peu Eraserhead sur les bords.

Mes crocs dans ton postérieur

28 January 2008, posté par Yves

chow_chow.jpg
Chow chow par veganstraightedge

Et des chiffres peu réjouissants pour quand on est de trop bonne humeur. Dogexpert.com publie quelques statistiques sur les morsures de chiens aux USA. L’auteur admet qu’il n’a pas toujours de source à citer pour chaque info présentée, mais comme c’est sur Internet c’est que ça doit être vrai. Entre autres, on y apprend que les pit bulls composent moins de 3% de la population canine américaine, mais causent plus de 50% des attaques sérieuses. Pas un gros scoop en soi, mais ce qu’il m’a surpris en revanche, c’est que la plupart des morsures viennent de bâtards, alors que quelque part dans l’inconscient collectif les bâtards sont plus intelligents et donc plus doux? Encore plus surprenant pour moi, les races les plus attirées par nos mollets sont les bergers allemands, et les chow chow. Chow chow? Le nounours à la langue bleue?!

Comment l’écureuil fout sa honte à tout le monde

22 January 2008, posté par Yves

ecureuil.jpg
Ecureuil © stanrandom

Vous le saviez déjà mais je le rappelle au cas où, les écureuils adultes ont une protéine dans leur sang qui les immunise contre le venin des crotales. Alors quand ils en repèrent un, ils lui font savoir qu’il va bientôt prendre une pâtée et qu’il ferait mieux d’aller voir ailleurs s’il n’y a pas des insectes ou d’autres rongeurs à croquer. Comment? Les crotales perçoivent la chaleur, et les écureuils peuvent faire circuler plus de sang chaud dans leur queue, augmentant sa température de 5 degrés, et présentant ainsi au serpent la forme facile à identifier d’un écureuil prêt à défendre les jeunes et les femelles qui sont trop petits pour être complètement immunisés.

Si vous ne connaissez pas encore la suite, je continue. Mais comment font les jeunes et les femelles quand il n’y a pas de mâle pour les défendre? Ces sournois d’écureuils ont pris l’habitude de récupérer les peaux mortes de crotales et de s’en imprégner la fourrure de leur odeur. Ils la mâchouillent et se l’étalent sur le corps en se léchant partout, masquant ainsi leur propre odeur à des serpents qui n’y voient que du feu.

Voilà donc pour les crotales. Mais les écureuils sont plus paranos que ça: ils en veulent à tout le monde, y compris les oiseaux et les autres écureuils. On a observé récemment que ces rusés d’écureuils font des fausses cachettes de nourriture pour tromper l’ennemi. En moyenne, une cachette sur cinq est vide! L’animal fait toute une mise en scène avec un vrai trou, rempli de vide, et bouché et dissimulé comme les autres. On ne sait pas si c’est une forme de raisonnement, et donc d’intelligence de leur part, ou si c’est juste une routine instinctive qui se met en marche toute seule, mais on a remarqué que le nombre de fausses réserves augmente quand l’animal se sent observé, ou quand il a repéré que ses autres cachettes ont été visitées.

Et pour finir, un peu de cruauté, pour se rappeler que quand même, plus bien plus sournois et malicieux que l’écureuil, il y a l’homme…


Fermer
E-mail It