Archives pour la tagégorie
« téléphone »

Le bonheur, c’est simple comme un coup de pute

19 October 2007, posté par Yves

sim_card_spy_ear.jpg
Sim Card Spy Ear

Envie de savoir ce qui se dit dans ton dos? Besoin de vivre en vrai un épisode des “Idées noires” de Franquin? Pour 60 euros tu vas pouvoir assouvir tes fantasmes de jouer à James Bond ou à Yvan Attal. “L’oreille espionne à carte SIM“, c’est un petit boîtier qui se colle partout, dans lequel on met une carte SIM normale. On l’appelle depuis n’importe où, et il répond automatiquement sans sonner ni vibrer, et vous balance tout ce qu’il entend grâce à son amplificateur de sons.

Merci Calédosphère

La Main (Tendue) Verte

12 September 2007, posté par Stahlhelm

Désespoir
Photo © OpenEye, 2007

On connaissait tous la Main Tendue, service téléphonique helvétique de la dernière chance pour la sous-classe d’entités-carbone à deux pattes communément appelée « humains en plein désespoir ».

Nos silencieuses compagnes les plantes ont désormais aussi accès à un service d’urgence leur permettant d’éviter la désertification en pot par négligence : botanicallsTM est un système de communication végétal-humain que la plante utilise pour appeler son maître lorsqu’elle manque d’eau ou de lumière.

Plante
Photo © G0Da, 2006

Le système est composé de capteurs de lumière et d’humidité connectés à un microcontrolleur Arduino et plantés au sein même du terreau-matrice. Losque le microcontrolleur détecte la détresse de la plante assoiffée, il envoie les données relevées via son modem wifi XBee® à une borne XPort®. XPort® se connecte ensuite à la matrice et contacte un script PHP qui transmet les données à Asterisk®, un système téléphonique open-source d’où part l’appel vers le terminal de votre choix :

Système botanicalls

Et si vous désirez en savoir encore bien plus sur cette technologie qui nous pousse encore un peu plus loin dans le précipice imminent de la Singularité, je ne peux que vous encourager à visionner la vidéo de promotion suivante :

A quoi ça sert ?

Merci Next Nature.

Les textos qui tuent

23 July 2007, posté par Marc

mobile.jpg
Photo © Redvers / Wikipédia, 2005

Vous bravez nonchalamment — et courageusement — les bouchons estivaux qui transforment vos nationales en Tetris géants, vous vous emparez de votre téléphone portable alors que vous frôlez l’ennui mortel et vous mettez à rédiger des textos misérabilistes à l’usage de vos potes vacanciers. Eh bien sachez qu’un tel comportement, à première vue innocent, pourrait un jour vous projeter non seulement dans un platane, mais aussi au fond d’un cachot nauséeux.

C’est à peu près ce qu’il est advenu à une post-adolescente anglaise qui vient d’être lourdement condamnée. Rachel Begg a en effet écopé de quatre ans de prison ferme pour avoir utilisé neuf fois son portable en un quart d’heure avant de… tuer une grand-mère.

Les faits ont eu lieu l’année passée, sur une route de Newcastle. Maureen Waites, une femme de soixante-quatre ans, se rendait à l’aéroport pour chercher un membre de sa famille. Sa voiture a soudain été emboutie à l’arrière par celle de Rachel ; le véhicule de la vieille dame a quitté la route pour échouer dans une barrière de sécurité.

Il se trouve que Mme Waites est morte. Il se trouve aussi qu’il pleuvait ce jour-là, et que la jeune Rachel Begg roulait à plus de 110 km/h en… rédigeant des textos.

Merci The Times of London

Tout plein de traits dans tous les sens

16 July 2007, posté par Yves

justine_ashbee.jpg
Photo © Justine Ashbee

Je ne sais pas si Justine Ashbee passe beaucoup de temps au téléphone, mais je me dis que c’est peut-être par habitude ou par frustration qu’elle dessine ses grandes compositions abstraites, aux formes élégamment évolutives, géantes cousines de ces gribouillages qu’on fait quand on est accroché à de longues conversations, sur le petit bloc-notes, à côté du combiné. Avec ses Sharpie, marqueurs indélébiles bien connus depuis les années 60, elle trace ligne après ligne et crée mouvements et volumes.

sharpie.jpg

Idéalement, c’est surtout un film de la création en direct de ces œuvres que j’aimerais voir, plus que le résultat final lui-même, mais comme je n’en ai pas trouvé, je vous propose à la place deux vidéos de Rinpa Eshidan, groupe d’artistes japonais qui dessinent sur un mur ou sur le sol par exemple, encore et encore pendant une semaine, et font eux aussi de l’art téléphonique et presque monochromatique.

Un portable qui tue

7 July 2007, posté par Marc

shouji.jpg
Shouji (mandarin) ou saukei (cantonnais), mot chinois désignant un téléphone portable.

Les batteries d’ordinateurs et de téléphones portables peuvent parfois s’avérer dangereuses, voire mettre votre vie en péril. C’est à un dysfonctionnement de ce type que Xiao Jinpeng, un Chinois de vingt-deux ans, a succombé le 19 juin.

Aux environs de midi, alors qu’il travaillait dans un recoin très chaud d’une fabrique de Shuangcheng, dans la province du Gansu, ce soudeur a subi l’explosion du portable qu’il portait dans la poche de sa chemise. Cette bombe inattendue a fracturé les côtes de Jinpeng et ses morceaux sont allés se loger dans son cœur. C’est dans une mare de sang que l’ouvrier a été mené à l’hôpital où il a succombé peu après.

Le fabricant du portable serait Motorola (selon The Inquirer). Cependant, le Bureau de la santé au travail du comté de Jinta définit cette tragédie comme un accident de travail. Il a convenu, avec l’usine où travaillait le jeune soudeur, d’une indemnité de 100’000 renminbi pour la famille du défunt, c’est-à-dire quelque 9700 euros.

La prochaine fois que vous ferez des grillades, souvenez-vous de Jinpeng.

Merci CriEnglish

L’homme le plus riche du monde n’est pas moi (j’ai vérifié)

5 July 2007, posté par Yves

carlos_slim.jpg
Carlos Slim Helu. Photo © Zuma Press, via son profile dans Forbes.
Bouge un peu, Bill…
C’est le magna des télécom (entre autres business) mexicain Carlos Slim qui a récemment rendu minable Bill Gates, selon des sources respectables. Le fondateur de Microsoft bien connu des nerds pour être l’un des leurs, des Maceux pour être L’antéchrist, et des gens du monde pour être un généreux philanthrope, n’est donc plus, du haut de ses 59.2 milliards de dollars américains, l’homme le plus riche du monde. Señor Slim en vaudrait 67.8 milliards, après une forte augmentation de la valeur des titres d’une de ses compagnies, America Movil, le plus gros réseau de téléphonie mobile d’Amérique latine. C’est la fin d’une époque.

Tout comme Gates, Monsieur Slim serait aussi reconnu pour être un généreux philanthrope, et il a de quoi faire, avec plus de la moitié de la population du Mexique considéré comme vivant en deçà du seuil de pauvreté.

iTunes contre Universal. Qui est David et qui est Goliath?

4 July 2007, posté par Yves

iphone.jpg
Je ne sais pas si vous êtes comme moi, mais j’apprécie depuis des années les stratégies d’Universal sur Net. Ça m’a pris en 2000 avec la création de Vizzavi. Rappelez-vous, c’était le portail WAP lancé en grandes pompes par Vivendi Universal et qui avait pour ambition de détrôner Yahoo! à coups de millions d’euros dépensés dans tous les sens, mais qui (après avoir cumulé en 2000 et 2001 près de 470 millions de pertes) a finalement accéléré l’éclatement de la bulle à la place… Oui oui, c’est bien de cet Universal là que je veux parler. J’y reviens dans une seconde.

Alors il a une dizaine de jours on apprenait qu’iTunes Music Store, le magasin de musique en ligne d’Apple est maintenant classé 3e vendeur de musique étasunien. Non pas “vendeur de musique en ligne”, mais bien “vendeur de musique tout court”. C’est une étude publiée par NPD Group MusicWatch sur les ventes en ligne et en vrai qui dévoile que le magasin virtuel de la Pomme couvre 9.8% des ventes de musique pour tout les US, et a dépassé Amazon.com par exemple, qui n’atteint que 6.7%. (C’est toujours les géants Walmart et Best Buy qui restent en tête avec 15.8% et 13.8% respectivement, mais c’est pas une surprise et c’est pas le sujet.)

Ça, c’était la news du 22 juin dernier. On saute une semaine en avant, et on arrive pile poil sur le week end dernier, premier jour de vente de l’iPhone, le téléphone portable de la Pomme sur les ventes duquel les prédictions étaient un peu mitigées. Et bien ne mitigeons plus: c’est un demi million de ces petits machins qu’Apple a vendu pendant son premier week end. Avec une jolie montée de la sauce marketing et des acheteurs qui faisaient la queue pour être sur d’avoir d’en avoir un, Apple a été malin de stocker plus que prévu pour être sur que tout le monde repartirait avec son téléphone.

Maintenant, n’oublions pas que l’iPhone c’est un iPod avec des fonctionnalités de téléphone. Ou l’inverse, mais c’est un iPod de toute façon. Et avec un iPod, n’en déplaise à certains, le plus pratique pour gérer sa musique, c’est d’utiliser iTunes, et dans iTunes il y a iTunes Music Store.

Mais vous me direz que ça ne touche que le marché des écouteurs de musique américains pour l’instant, et qu’on se plaint en Europe que l’iPhone n’est pas 3G, et qu’on ne veut pas être forcé de prendre le seul réseau choisi par Apple. Et je vous répondrai que les effets d’annonces se poursuivent pour préparer le marché européen justement. D’abord on apprend que l’iPhone de ce coté-ci de l’Atlantique sera 3G, et ensuite qu’il sera offert par plusieurs fournisseurs d’accès. Ça commence bien. Encore plus d’utilisateurs d’iPhones, encore plus d’utilisateurs d’iTunes, encore moins de raison d’aller chercher ailleurs. Apple a bien préparé ses devoirs et ils ont 2 ou 3 coups d’avances sur la compétition.

Mais pas tout le monde pense comme ça. Deux jours après, alors qu’Apple savoure son succès, Universal Music Group (UMG) annoncent qu’ils veulent renégocier leur arrangement avec iTunes Music Store, qu’ils veulent un contrat mensuel plutôt qu’annuel, et on imagine qu’ils aimeraient bien avoir un deal comme ils avaient eu avec le Zune de Microsoft qui leur verse $1 par lecteur mp3 vendu par exemple. C’est sans doute le pire moment pour renégocier, et la seule carte qu’UMG peut jouer c’est qu’ils sont le label de U2, mis en avant dans les pubs pour l’iPod…

Mais faisons confiance à Universal pour bien préparer leur coup et péter la gueule de leurs concurrents, comme Vizzavi l’avait fait avec Yahoo! à l’époque. Ça a déjà bien commencé avec l’annonce de leur nouveau portail de contenu (payant), passée un peu inaperçue en mai dernier. Attendons-nous à voir une campagne de pub à la mesure de leurs ambitions (et de la bulle Internet de l’an 2000) dès l’automne.

Skype depuis n’importe quel téléphone

12 June 2007, posté par Yves

telephone-sheep.jpg
Photo: Ovejas Telefónicas
Skype vient de boucler la boucle. Le service qui permet de téléphoner gratuitement n’importe où d’ordinateur à ordinateur, et au prix d’un appel local d’ordinateur vers un téléphone normal ou d’un téléphone normal vers un ordinateur, a finalement introduit l’appel de téléphone à téléphone. Les abonnés à Skype Pro peuvent maintenant préconfigurer des numéros de téléphone internationaux, qui se voient attribuer des numéro locaux de substitution qui peuvent être appelés depuis un téléphone portable ou fixe. Le prix d’une communication normale avec l’opérateur s’applique, et une surcharge estprélevée sur leur compte Skype Out. Ça parait rien comme ça, mais ce que ça veut dire c’est que depuis votre portable avec un forfait illimité week-end, vous pouvez discuter avecl’Australie pour genre 1.7 centime d’euro la minute. Mais comme le fait remarquer The Register, le problème c’est que n’importe qui peut aussi appeler ce numéro à vos frais, parce que la connexion se fait sans identification aucune.


Fermer
E-mail It