Archives pour la tagégorie
« riche »

Des châteaux de sable à Dubaï

9 juillet 2007, posté par Marc

palm.jpg
Photo © Tebodin, 2006

Il n’en reste plus tant que ça, des îles paradisiaques inhabitées, loin de tout, où il ferait bon oublier la civilisation et ses troupeaux d’humains décérébrés. L’île au trésor, celles des immortels taoïstes (仙人) ou encore celle de Lost : rien que du pipeau, un rêve d’enfance qui ressemble à une pub du Club Med. Aujourd’hui, les îles se vendent comme des ranches ou des propriétés au bord du lac de Zurich. En témoignent des sites tel que Private Islands Online.

Envers et contre tout, un émirat s’illustre par la colonisation des eaux de son front de mer : Dubaï. Les îles artificielles construites de toutes pièces en draguant le sable du Golfe persique commencent à fortement inquiéter les organisations écologistes, dont l’Association de la plongée sous-marine des Émirats (Emirates Diving Association) qui Å“uvre pour le développement durable des ressources marines.

Palm Jebel Ali, Palm Jumeirah, Palm Deira, The World et autres artefacts de bon goût (!) font partie des projets titanesques de l’Émirat, lequel se soucie aussi peu de l’environnement que des pétrodollars investis dans les chantiers. Mais le risque est latent : les futurs insulaires auront besoin d’imposantes quantités d’eau potable et d’électricité, lesquelles généreront forcément une pollution incompatible avec la préservation des ressources naturelles.

Nakheel, le promoteur en charge des chantiers, prétend que toutes les précautions ont été prises afin de réduire les dégâts. Les eaux usées rejetées par les usines de dessalement du Palm Jumeirah devraient être recyclées dans l’irrigation et la climatisation.

Selon un plongeur de la région, l’eau du Golfe, autrefois si claire qu’elle y offrait une visibilité allant jusqu’à dix mètres, ne permet plus désormais de voir sa propre main plongée dans l’eau. Hmmm. Rien de plus beau que le luxe, le calme et… la saleté.

Merci les agences de presse

L’homme le plus riche du monde n’est pas moi (j’ai vérifié)

5 juillet 2007, posté par Yves

carlos_slim.jpg
Carlos Slim Helu. Photo © Zuma Press, via son profile dans Forbes.
Bouge un peu, Bill…
C’est le magna des télécom (entre autres business) mexicain Carlos Slim qui a récemment rendu minable Bill Gates, selon des sources respectables. Le fondateur de Microsoft bien connu des nerds pour être l’un des leurs, des Maceux pour être L’antéchrist, et des gens du monde pour être un généreux philanthrope, n’est donc plus, du haut de ses 59.2 milliards de dollars américains, l’homme le plus riche du monde. Señor Slim en vaudrait 67.8 milliards, après une forte augmentation de la valeur des titres d’une de ses compagnies, America Movil, le plus gros réseau de téléphonie mobile d’Amérique latine. C’est la fin d’une époque.

Tout comme Gates, Monsieur Slim serait aussi reconnu pour être un généreux philanthrope, et il a de quoi faire, avec plus de la moitié de la population du Mexique considéré comme vivant en deçà du seuil de pauvreté.


Fermer
E-mail It