Archives pour la tagégorie
« nerd »

Plus fort que Microsoft Surface

24 May 2008, posté par Stahlhelm

Block Invader

Au début de la Création, Yves se moquait allégrement avec la verdeur d’un bleu de Microsoft Surface, l’invention la plus inutile de MS après Vista. Moi j’en connais un qui a eu une idée tout aussi saugrenue pour égayer sa table de salon et la rendre tout aussi inutile qu’une UI de LiLeLa.

Kyle Downes a réussi à convaincre sa geek de copine de le laisser transformer sa table de salon en une reproduction parfaite d’un controlleur de cette bonne vieille console NES. Et la bougresse a apparemment accepté :

nestable001.jpg
La bête finie dans toute sa splendeur

nestable002.JPG
La bête entre les mains de ladite bougresse

nestable003.JPG
« Saute ! Mais sauuuuteuuh ! »

nestable004.JPG
Le génie geek en action

nestable005.JPG
Bis

Et pour terminer en beauté, voici le produit fini en action :

Fanboy Supercuts, montage vidéo obsessionnel-compulsif

14 April 2008, posté par Yves


Tous les “what?” de Lost

Sur le Net, on le sait, il y a beaucoup de gens qui n’ont pas beaucoup de choses à faire. Certains en profitent pour monter des projets qui deviennent ensuite des succès et parfois même leur carrière, tandis que d’autres sombrent dans les mèmes ou le nerdisme à outrance (souvent les deux). Andy Baio fait une liste de ce qu’il appelle les “supercuts”, des montages vidéo où seul un élément est gardé, et tout le reste mis à la poubelle. Hommage à la pièce originale, et une manière d’en extraire la substantifique moelle. Ou pas. En tout cas, ça demande du temps et pas mal de motivation, c’est inutile, et parfois c’est assez drôle.


Toutes les morts des Sopranos


Tous les “dude” de The Big Lebowski, plus drôle que la version avec tous les “fuck”.

La liste complète, grossie par les suggestions des commentaires, est à Waxy.org

Ton ordi ne supporte pas trop les courants d’air

31 March 2008, posté par Stahlhelm

laptop_de_glace.jpg

Une équipe soudée et formidable de chercheurs en informatique de l’Université de Princeton vient de publier un rapport assez surprenant sur le site de leur département démontrant que ton ordi est effectivement sujet aux mauvais coups de froids qui te prennent si souvent subrepticement par derrière en ces pâles journées de début de printemps. C’est en effet en profitant de ce rhume de passage que de vils hackerz pourraient te voler tes données précieuses.

La faille vient de la DRAM, la mémoire active, qui arrive à stocker des données jusqu’à 35 secondes sans courant (même après un shutdown ou une mise en veille).

En bref, si tu mets ton ordinathan portable en veille, l’enchaînes à la pleine cuisse poisseuse de la bibliothécaire pour plus de sécurité et pars chercher ton soy latte prestement, tes données risquent bel et bien d’être chapardées à ton insu.

Radiohead - OK Computer
Non, ton ordi n’est pas OK !

Surtout si la bibliothécaire quadragénaire en question est amoureuse d’un autre étudiant que toi, un petit nouveau du département d’informatique plein de mauvaises intentions. Il suffirait effectiment que la belle en manque d’affection refroidisse ta DRAM avec une bombonne d’air comprimé juste après ton départ pour que la DRAM garde tes données entre ses petits bras musclés encore plus longtemps. Le gangster a ensuite jusqu’à 10 minutes pour extraire la puce DRAM, l’insérer dans un autre laptop et lancer un joli petit logiciel tout fait main pour copier lesdites données sur son disque dur. Et comme c’est dans la DRAM que sont stockées les clés privées de nombreux programmes d’encryption, tes données ne sont du coup plus tellement protégées.

Aussi simple que « Bonjour cher ami, tu n’aurais pas un kleenex ? » :

Enfin, pour nous chez LiLeLa, la morale de cette histoire est assez simple : si tu es assez con pour laisser ton laptop tout seul plus de 0.01 secondes dans un lieu public quelconque, éteins-le complètement et attends au moins 93 secondes une fois que l’écran est devenu tout noir.

Désencombre ton bureau

19 February 2008, posté par Yves

desencombre1.jpg

Mais comment fait-il pour avoir un bureau aussi propre et sans bordel??

Voilà comment il fait:

desencombre2.jpg

Les petits gars de chez decluttered.com, litéralement “désencombré”, font exactement ça: ils virent du dessus de leur espace de travail ce qui n’a pas besoin d’y être. Et comme ils ne sont pas égoïstes, ils nous donnent même des conseils sur comment faire pareil.

Rendez-vous dans une heure au BHV (ou a Tokyu Hands pour certains frimeurs)?

Le rêve du geek suisse

7 November 2007, posté par Yves

clavier_chocolat.jpg
Clavier d’ordinateur en chocolat. Photo © Michael Sholk

Non, ce n’est pas un clavier qui ressemble à une plaque de chocolat pour rigoler, mais bien une plaque de chocolat pour ceux qui savent ce qui est important. C’est Michael Sholk qui l’a imaginée, et en tant que Suisse et geek qui passe beaucoup trop de temps devant son écran d’ordi, je ne peux qu’applaudir de mes deux petites mains encore collantes des restes de la Lindt Grandes Noisettes que je viens de m’engloutir…

Et comme ya pas que le chocolat dans la vie, visitez aussi le reste de sa galerie.

Merci swissmiss

Windows redémarre à travers les âges (Ta-taaa!)

30 October 2007, posté par Yves

Qui a dit qu’il n’y a que Macintosh qui est beau et que Windows c’est moche? C’est en tout cas pas ce que pense le créateur de ce clip, qui a mis bout à bout tous les écrans de démarrage de Windows depuis les versions super sobres et purement textuelles, en commençant par la v.1.01, jusqu’au rayonnements translucides et musicaux de Vista. Ya du progrès et des efforts, alors pas de commentaires moqueurs (à part pour le son qu’ils avaient choisi pour la v.3.1 quand même hein)…

Ma maman est une nerd culinaire

28 August 2007, posté par Yves

Les nipponophiles parmi vous savent déjà ce que c’est qu’un bentō (弁当), et pour les autres, heureusement les nerds de Wikipedia nous apprennent qu’au Japon “le bentō prend la place à la fois du sandwich mais en beaucoup plus nutritif, du plat de restauration rapide, du repas pris dans les trains, les avions, les excursions… Mais c’est avant tout celui qui est préparé à la maison tous les matins pour être consommé à l’école ou sur le lieu de travail. Il est difficile d’imaginer un écolier ou un travailleur manuel sans son bentō “maison” et sa bouteille de thé dans son sac ou dans son cartable.

Un bento même tout simple, c’est déjà assez joli. Tout compartimenté, avec plein de mini portions de tout. Si vous aimez la cuisine Japonaise, vous avez sans doute une idée de ce que je veux dire. Mais comme on s’en doute forcément, il y a aussi les nerds des bento, celles qui ne savent pas s’arrêter à temps, dont les enfants (ou les maris) font l’objet de la jalousie de leurs petits camarades (et se font casser la gueule à la récré). En voici quelques exemples parmi les plus réussis.

bento1.jpg
bento2.jpg
bento3.jpg
bento4.jpg
©Junko Terashima’s blog

bento5.jpg
bento6.jpg
©kasumin_yorosiku

D’autres exemples d’inspirations ici, ici, , et aussi .

Et pour ceux qui en redemandent sans cesse et qui veulent une approche un peu plus occidentale (et osons le dire, un peu plus ménagère et moins raffinée) à la chose, parce que c’est pas toujours facile de s’improviser Japonais, Bento Yum c’est le blog de Jennifer Laycock et Abigail Munday, deux mamans blanches qui s’inspirent du bento comme un style de vie, et se l’approprient a leur sauce.

Ce post est dédié à celles et ceux qui s’achètent des Kinder Bueno au distributeur en guise de déjeuner.

Et une langue de plus, une !

27 August 2007, posté par Marc

klingon.jpg
Un Klingon en goguette. Photo © DragonConTV, 2006

C’est l’histoire d’une étudiante traductrice de Toronto qui a décidé, un jour, de créer une nouvelle langue simple qui lui permettrait de mettre de l’ordre dans ses idées. Sonja Elen Kisa a construit de toutes pièces le toki pona, un langage comprenant seulement 120 mots.

Ce qui est drôle, c’est qu’une fois sortie de sa tête et diffusée sur Internet, cette langue a pris un essor naturel et compte aujourd’hui quelque cent locuteurs. En contemplant l’aventure de cette novlangue, on ne peut s’empêcher de songer aux plus fameux précédents : les langues des Terres du Milieu de Tolkien, le klingon de la série Star Trek et l’espéranto (déjà ancien) de Ludwik Lejzer Zamenhof.

En anglais, les inventeurs de langues artificielles ont créé un nouveau mot pour décrire l’objet de leur vice : conlang, pour constructed language. En français, pour éviter d’être triviaux, nous pourrions traduire (librement) ce terme par le mot-valise suivant : fablangue (pour « langue fabriquée »).

Si vous souhaitez découvrir l’univers ô combien étrange et délicieusement inutile des fablinguistes, je vous invite à faire un tour sur un wiki qui les répertorie : LangMaker. Pas moins de 1000 inventeurs et plus de 1900 idiomes y sont listés pour le plus grand bonheur des autistes volontaires et des amoureux de la capilotraction. Que du bonheur.

Merci Andrej et Amber Dance

Les textos qui tuent

23 July 2007, posté par Marc

mobile.jpg
Photo © Redvers / Wikipédia, 2005

Vous bravez nonchalamment — et courageusement — les bouchons estivaux qui transforment vos nationales en Tetris géants, vous vous emparez de votre téléphone portable alors que vous frôlez l’ennui mortel et vous mettez à rédiger des textos misérabilistes à l’usage de vos potes vacanciers. Eh bien sachez qu’un tel comportement, à première vue innocent, pourrait un jour vous projeter non seulement dans un platane, mais aussi au fond d’un cachot nauséeux.

C’est à peu près ce qu’il est advenu à une post-adolescente anglaise qui vient d’être lourdement condamnée. Rachel Begg a en effet écopé de quatre ans de prison ferme pour avoir utilisé neuf fois son portable en un quart d’heure avant de… tuer une grand-mère.

Les faits ont eu lieu l’année passée, sur une route de Newcastle. Maureen Waites, une femme de soixante-quatre ans, se rendait à l’aéroport pour chercher un membre de sa famille. Sa voiture a soudain été emboutie à l’arrière par celle de Rachel ; le véhicule de la vieille dame a quitté la route pour échouer dans une barrière de sécurité.

Il se trouve que Mme Waites est morte. Il se trouve aussi qu’il pleuvait ce jour-là, et que la jeune Rachel Begg roulait à plus de 110 km/h en… rédigeant des textos.

Merci The Times of London

Sparky, la barre Alexa pour FireFox

23 July 2007, posté par Yves

sparky.jpg

Si vous touchez un peu le business du web, vous connaissez sans doute Alexa, le site d’analyse de trafic web. C’est un outil qui peut être pratique pour suivre des tendances, mais qui a aussi ses limitations. Si ses statistiques ne sont pas toujours très précises ni fiables, c’est parce qu’il ne prend en compte que les visites d’internautes qui ont installé la toolbar Alexa, une extension au navigateur web qui n’était jusqu’à présent disponible que pour Internet Explorer de Microsoft, et seulement sous Windows. Un peu comme si l’Audimat ne s’intéressait qu’aux gens qui veulent être comptés, et qui ont obligatoirement une télé Sony par exemple. Forcément, ça fausse un peu les chiffres.

Pour consulter les statistiques, pas de limitations quant au navigateur, mais pour certains sites à fort trafic maceux et/ou pyrogoupilien, point de reconnaissance, parce que leurs utilisateurs n’avaient pas la possibilité d’installer la barre Alexa et ainsi être comptabilisés.

Mais après des années de lamentations, les utilisateurs de FireFox peuvent maintenant enfin installer une extension dans leur navigateur, et enfin voir leur voix compter, dans cette grande démocratie qu’est Internet. Alexa présente Sparky, la toolbar pour FireFox, qui marche aussi bien sous Windows que sous Mac. Et pour les amateurs, c’est une vraiment bonne nouvelle, qui risque de soudain changer le panorama du web.

Ami lecteur, toi aussi télécharge et installe la barre Alexa dans ton navigateur, quel qu’il soit, et tes visites quotidiennes sur ce site compteront comme autant de voix qui clament à la face du monde que tu nous aimes et nous soutiens (et pendant que tu y es, fais dès maintenant un email à tous tes amis, tes collègues, ta famille, et tes ennemis pour leur dire de venir nous faire un coucou eux aussi).


Fermer
E-mail It