Archives pour la tagégorie
« sournois »

Comment l’écureuil fout sa honte à tout le monde

22 January 2008, posté par Yves

ecureuil.jpg
Ecureuil © stanrandom

Vous le saviez déjà mais je le rappelle au cas où, les écureuils adultes ont une protéine dans leur sang qui les immunise contre le venin des crotales. Alors quand ils en repèrent un, ils lui font savoir qu’il va bientôt prendre une pâtée et qu’il ferait mieux d’aller voir ailleurs s’il n’y a pas des insectes ou d’autres rongeurs à croquer. Comment? Les crotales perçoivent la chaleur, et les écureuils peuvent faire circuler plus de sang chaud dans leur queue, augmentant sa température de 5 degrés, et présentant ainsi au serpent la forme facile à identifier d’un écureuil prêt à défendre les jeunes et les femelles qui sont trop petits pour être complètement immunisés.

Si vous ne connaissez pas encore la suite, je continue. Mais comment font les jeunes et les femelles quand il n’y a pas de mâle pour les défendre? Ces sournois d’écureuils ont pris l’habitude de récupérer les peaux mortes de crotales et de s’en imprégner la fourrure de leur odeur. Ils la mâchouillent et se l’étalent sur le corps en se léchant partout, masquant ainsi leur propre odeur à des serpents qui n’y voient que du feu.

Voilà donc pour les crotales. Mais les écureuils sont plus paranos que ça: ils en veulent à tout le monde, y compris les oiseaux et les autres écureuils. On a observé récemment que ces rusés d’écureuils font des fausses cachettes de nourriture pour tromper l’ennemi. En moyenne, une cachette sur cinq est vide! L’animal fait toute une mise en scène avec un vrai trou, rempli de vide, et bouché et dissimulé comme les autres. On ne sait pas si c’est une forme de raisonnement, et donc d’intelligence de leur part, ou si c’est juste une routine instinctive qui se met en marche toute seule, mais on a remarqué que le nombre de fausses réserves augmente quand l’animal se sent observé, ou quand il a repéré que ses autres cachettes ont été visitées.

Et pour finir, un peu de cruauté, pour se rappeler que quand même, plus bien plus sournois et malicieux que l’écureuil, il y a l’homme…


Fermer
E-mail It