Archives pour la tagégorie
« phishing »

Melissa la stripeuse rend les humains aussi dociles que des robots

6 November 2007, posté par Yves

melissa_captcha_virus.jpg
Melissa la coquine © PandaLabs

Dans les (gué)guerres informatiques, ce qui fait en général la différence c’est le social engineering (ou “ingénierie sociale”), qui consiste en gros à travailler l’humain plutôt que la machine. Par exemple, pourquoi passer des heures à essayer toutes les combinaisons d’un mot de passe, alors qu’il est si facile d’appeler son propriétaire en se faisant passer pour le support technique, et le lui demander directement par téléphone. Forcément, en général c’est plus compliqué, mais en fait pas tant que ça, comme le prouve les nombreux emails de phishing (ou “hameçonnage“) à la mode en ce moment.

Depuis quelques années, pour éviter que des gens mal intentionnés utilisent leur service pour envoyer du SPAM, beaucoup de sites web comme Yahoo! Mail ont recours à ce qu’on appelle des CAPTCHA. Ce sont ces images toute déformées avec des chiffres et des lettres dedans et qu’en théorie seul un humain peut reconnaître. CAPTCHA ça veut dire “Completely Automated Public Turing test to tell Computers and Humans Apart”, et le but c’est de pousser le robot à reconnaissance de caractères là où il n’arrive pas à aller pour ne laisser passer que les humains. Mais comme les spammeurs ont besoin d’envoyer leurs emails en masse, ils préfèrent tout automatiser et c’est donc pas très efficace de devoir taper ces codes à la main un à un. Jusqu’ici, les CAPTCHA les bloquaient.

Alors ils ont inventé Melissa la strip-teaseuse. Ce petit logiciel tout simple apparaît sur votre écran si vous avez chopé un virus, et Melissa vous propose de jouer à un jeu: elle vous montre des images avec du texte déformé dedans et à chaque image que vous déchiffrez, elle enlève un habit. Les images sont en fait tirées directement de Yahoo! Mail, et à chaque fois que vous rentrez un code, c’est une adresse email de spammeur de plus que vous avez aidé a créer…

Si vous voyez Melissa, demandez-lui si au lieu de photo coquines elle a pas envie de vous donner 10% de ses ventes de Viagra…

Petits poissons, méfiez-vous de l’hameçonnage

2 October 2007, posté par Yves

hamecon.jpg
Photo © L. Marie

Récemment, le site de recherches d’emplois Monster s’est fait voler une partie des infos de ses membres. C’est pas très malin. Ils ont réagi assez vite en communiquant le plus possible, pour essayer de limiter les dégâts. Entre autres, ils ont publié un mini-guide sur l’hameçonnage (phishing) et comment s’en protéger. On trouve des sites en anglais avec des explications plus complètes, mais sans tomber dans la parano leur page française est déjà un bon début si vous n’avez aucune idée de ce que c’est. A consulter ici: Une recherche préventive est une recherche sécurisée.

Les spams sont devenus si courants que vous pensez être bien armé(e) pour les reconnaître. Nous vous invitons toutefois à rester très vigilant(e) sur ce point car chaque détail a son importance. On distingue plus précisément deux types de fraudes par e-mail, l’une que l’on désigne sous le terme de « phishing » (hameçonnage) et l’autre sous le terme de « spoofing » (usurpation d’adresse), cette dernière étant d’ailleurs plus difficile à identifier. Ces deux pratiques s’appuient sur l’utilisation d’e-mails frauduleux où la désignation de l’expéditeur indique le nom d’une société ou d’une personne « légitime » dans le but de masquer la véritable identité de l’expéditeur. Voici quelques indices vous permettant d’identifier ce type de fraude :

Qu’entend-on par « phishing » et comment le détecte-t-on ?
Les e-mails diffusés dans le cadre d’une fraude par hameçonnage (phishing) sont utilisés pour obtenir frauduleusement vos coordonnées bancaires ou financières, vos identifiants ou encore vos mots de passe. Ces e-mails peuvent être également utilisés pour vous leurrer et vous pousser à télécharger, à votre insu, un logiciel malveillant. Le message contenu dans l’e-mail vous indiquera le plus souvent que votre compte présente certains problèmes ou soulève certaines questions qui nécessitent une attention immédiate. L’e-mail contient généralement un lien vers un « faux » site où il vous sera demandé de saisir vos données personnelles/les données de votre compte ou de télécharger un logiciel malveillant. Monster ne vous demandera jamais de télécharger un logiciel pour vous permettre d’accéder à votre compte ou d’utiliser nos services.

En quoi le « phishing » diffère-t-il du « spoofing » ?
Les e-mails diffusés dans le cadre d’une fraude par usurpation d’adresse (spoofing) propose souvent une offre d’emploi frauduleuse et/ou un message où l’expéditeur se présente comme un intermédiaire pour effectuer des paiements ou des transferts de fonds. Cette fraude est généralement dirigée vers tous types de publics mais elle peut également cibler certains utilisateurs de Monster ayant indiqué leurs coordonnées personnelles sur leur CV. Comme pour les e-mails de phishing, la véritable adresse de l’expéditeur est souvent dissimulée.

Conseils aux internautes : comment éviter les fraudes par hameçonnage (phishing)

Les fraudes par hameçonnage (phishing) ciblant les internautes ne cessent de se multiplier et sont toujours plus sophistiquées. Si les solutions de banque et de commerce en ligne sont globalement très sûres, vous devez toutefois faire preuve de la plus grande vigilance avant de communiquer vos coordonnées bancaires ou vos mots de passe via Internet. Le groupe de travail Anti-Phishing Working Group a dressé la liste suivante de recommandations que nous vous invitons à suivre pour éviter que vous ne soyez victime d’une de ces fraudes :

  • Faites preuve de la plus grande vigilance vis-à-vis de tout e-mail vous invitant à saisir vos données personnelles et/ou vos coordonnées bancaires.
  • Les « phishers » emploient généralement des mots et des phrases excessifs (pression, excitation, etc.) pour pousser le destinataire du message à réagir immédiatement et pour aboutir ainsi à leurs fins.
  • Ces e-mails invitent généralement le destinataire à renseigner ses identifiants, mots de passe, numéros de carte de paiement/crédit, son numéro de sécurité sociale, sa date de naissance, etc.
  • Si vous avez le moindre doute sur l’authenticité du message, ne cliquez pas sur les liens contenus par l’e-mail, le message instantané, ne lancez pas de session de « chat » pour accéder à toute page Internet.
  • Contactez plutôt la société par téléphone ou enregistrez-vous directement sur le site Internet de la société en inscrivant son adresse Web dans votre navigateur.
  • Le cas échéant, ne communiquez vos données confidentielles (numéro de carte de paiement/crédit, identifiants, mots de passe, etc.) que par téléphone ou via un site Internet sécurisé.
  • Avant de saisir votre numéro de carte bancaire ou toute donnée confidentielle sur Internet, assurez-vous au préalable de bien être sur un site Internet sécurisé.

Fermer
E-mail It