Archives pour la tagégorie
« accidents »

Tu veux survivre? Regarde en l’air

14 novembre 2007, posté par Yves

vache_volante.jpg
Vache volante © classictoys.com

Ça parait drôle mais en fait ça ne l’est pas du tout. J’étais déjà bien assez parano pour pas en plus qu’on me fasse remarquer que je ne surveille pas assez ma 3e dimension…

Aux Etats-Unis, un couple qui conduisait son minivan sur une route de campagne tranquillement, peut-être en discutant de choses jolies et mignonnes parce qu’ils fêtaient leur premier anniversaire de mariage, a failli mourir de la manière la plus absurde qui soit: une vache de 250 kilos qui se promenait sur une falaise 60 mètres au dessus d’eux est simplement tombée sur leur voiture et l’a écrabouillée au passage. Le couple a fini à l’hôpital par précaution mais sans bobo. Le van est tout cassé. Et la vache a été achevée sur place. J’imagine qu’ils ne vont pas culpabiliser de manger des steaks et porter des vestes en cuir à partir de maintenant…

telescope-solaire.jpg

Pendant ce temps là, dans le champs de Barbara Nefstead, pouf, voila-t-y pas que tombe sans crier gare un télescope solaire. Les scientifiques du Centre National pour la Recherche Atmosphérique avaient lancé cet engin dans l’espace pour faire un vol d’essai, il était censé rester en basse atmosphère le temps de récupérer des informations météo, et retomber sur terre une fois sa mission accomplie. Ce n’est donc pas un accident et la version officielle c’est que cette énorme machin est designé pour retomber sur terre tôt ou tard. Les Nefstead quant à eux, personne ne les avait prévenu.

En tout petit a droite sur la photo, c’est un humain et un chien. Imagine si ce machin tombe sur ta maison pendant que tu te fais ton café-tartines du matin…

Le télescope n’a heureusement rien cassé dans sa chute, et les scientifiques en question ont annoncé qu’il viendrait le récupérer dans la semaine qui a suivi. La prochaine fois que vous regardez la météo à la télé, rappelez-vous qu’il y a des gens qui risquent leurs vies pour ça, et qui ne le savent même pas, et que tout le monde s’en fout.

Et pendant ce temps là, au Japon, c’est la deuxième fois en deux semaine qu’une femme se suicide en se jetant du haut d’un immeuble et atterrit sur un homme qui passait par là et ne demandait rien à personne. Non, ce n’est pas deux fois de suite la même femme et le même homme: les deux femmes sont mortes et les deux hommes sont à l’hôpital. Alors oui, 2006 était la 9e année consécutive ou le nombre de suicides au Japon excédait 30 000 morts, mais c’est vraiment pas une raison pour aussi tuer les pauvres gens qui rentrent chez eux après le boulot…

Bon pied, bon Å“il

15 juillet 2007, posté par Marc

runbot.jpg
Photos © Université de Göttingen, 2006

Benjamin Wörgötter de l’Université de Göttingen a développé, avec des chercheurs allemands et écossais, un robot sans tronc de trente centimètres, le RunBot, destiné à étudier la marche humaine. Son observation permettra peut-être, un jour, d’améliorer le traitement des personnes ayant subi une atteinte à la moelle épinière.

Dans son article publié dans le Journal of Computational Biology, le chercheur explique qu’à ses débuts, le RunBot n’était capable de progresser que sur des surfaces planes. Aujourd’hui équipé d’un détecteur infrarouge, il peut adapter sa progression et l’améliorer après quelques trébuchements.

Wörgötter a comparé ses résultats en laboratoire avec la manière dont un enfant apprend à marcher. Il a notamment constaté que sa machine, lorsqu’une pente se présentait à elle, modifiait son inclinaison et la longueur de ses pas.

Des recherches antérieures avaient émis l’hypothèse selon laquelle le système moteur humain relèverait d’une interaction hiérarchique entre les muscles et la moelle épinière, sans que le cerveau n’ait toujours à intervenir. Cette « collaboration Â» entre muscles et moelle permettrait d’expliquer pourquoi certains paraplégiques, lorsqu’ils sont retenus par un harnais, sont tout de même capables d’utiliser leurs jambes.

De telles recherches permettront de mieux comprendre l’interaction de nos organes et, qui sait, de créer une nouvelle génération de prothèses qui assureront une meilleure autonomie aux personnes atteintes à la moelle épinière.

Au fait, cela vous dirait-il d’admirer RunBot en pleine action ? Le voici :

Merci Reuters


Fermer
E-mail It