Archives pour la tagégorie
« anarchie »

Dieu nous garde !

19 septembre 2007, posté par Stahlhelm

Johnny Rotten
Johnny Rotten au faîte

En anglais, le titre de cet article aurait été « WTF », « What The Fuck? » (en français courant: « Hein ? »). Et là je n’ai trouvé qu’un mauvais jeu de mots sur l’un des titres phares des Sex Pistols.

Car c’est bien d’eux dont il s’agit. La nécrophilie notoire du showbiz a encore frappé de ses 14 trous coquées poussiéreuses et remis sur béquilles les quatre membres originels des fameux énervés anglais pour un concert londonien prévu le 8 novembre prochain pour célébrer les 30 ans de la sortie de Never Mind The Bollocks. Une seule question : Pourquoi sans Sid ?

L’annonce officielle sur le site de Lydon :

Sex Pistols live at Brixton Academy!

Maybe it’s because we’re all Londoners, but there would be no Sex Pistol without dear old London town.

See you all at Brixton with proper feelings and proper people all around.

From London Bridge to the Rose and Crown, all of Britain is welcome so come on down.

John Lydon.
The Horses Mouth.
September 18th 2007.

Et voici quelques vidéos d’antan, juste pour nous enlever le mauvais goût de billet vert rance que nous a donné cette nouvelle choquante :

God Save the Queen (en studio)

Anarchy in the UK Р(live en Su̬de, 1977)

Pretty Vacant

Seventeen (live en Suède, 1977)

Sid Vicious – My Way

T’en as pas encore assez ?

L’anarchie, pour plus de sécurité dans la ville

12 septembre 2007, posté par Yves

ruelle-feu.jpg

A partir d’aujourd’hui, le centre ville de Bohmte, une ville de l’ouest de l’Allemagne qui aime ses piétons et les concepts utopistes, n’aura plus de feux ni de stop aux carrefours, et en fait plus de signalisation du tout, comme ça c’est plus simple. Le but étant de réduire les accidents et de rendre la vie plus belle pour les piétons (comprenez: « aux dépens de ces salauds d’automobilistes »), en adoptant le concept de « l’espace partagé » développé par Hans Monderman, hollandais spécialiste du trafic, censé augmenter la sécurité dans la ville. C’est donc 13500 voitures qui vont désormais slalomer au ralenti entre les piétons quotidiennement, et on espère que ça va réduire le nombre d’accidents comme dans la ville de Drachten, au nord de la Hollande, où le système a été mis en place et même les trottoirs et les marquages au sol ont disparu… Et pour ceux qui se demandent, cette rigolade va coûter 1,2 millions d’euros, dont la moitié payée par l’Union Européenne.


Fermer
E-mail It