Archives pour la tagégorie
« architecture »

Petite histoire des sphéres géantes

22 mai 2008, posté par Corbor

nasa-sphere.jpg

Un article pas trés récent mais néanmoins trés interessant du magazine Cabinet. Il retrace l’histoire des sphéres géantes utilisées ou rêvées par les humains en tant qu’habitation ou outils.
J’aime beaucoup le concept de la tombe de Newton par le bien nommé Étienne-Louis Boullée :

newton-cenotaph.jpg

Résidence secondaire

25 octobre 2007, posté par Stahlhelm

cabin3.jpg

Un jour viendra où les astres auront tournés et nous seront favorables. Et ce jour-là, nous pourrons nous offrir une résidence secondaire sur les fraîches hauteurs de Karuizawa (軽井沢), capitale mondaine des villégiatures nippones. Et jour-là aussi, je nous ferai construire une parfaite réplique de la Judith Mountain Cabin, délicieux fruit architectural né des phantasmes ruraux et consanguins de l’agence Prairie Wind Architecture. Grotto tessinois ou tour d’observation de la Comté ? Nous ne le saurons jamais.

cabin5.jpg

cabin4.jpg

cabin6.jpg

cabin7.jpg
Est-ce un jacuzzi préhistorique que je devine à gauche du chalet ? Wouhou !

Merci NOTCOT.ORG.

Elle voit des Tours Eiffel partout

20 septembre 2007, posté par Yves

paris_tianducheng.jpg
La Tour Eiffel en banlieue de Shanghai. Photo © Reuters

C’est beau, ça ressemble à l’hôtel Paris de Las Vegas, qui lui-même ressemble étrangement à la fameuse et classieuse Tour de Tokyo… Bon, c’est officiel et pourtant ça a fait relativement peu de bruit: après le Japon et les US, le mauvais goût « Ã  la parisienne » est enfin arrivé en Chine. Je ne parle pas d’un pavillon extravagant pour l’expo universelle de Shanghai, mais bien d’un complexe immobilier dans la banlieue de cette même ville, construit comme une réplique en carton-pâte de DisneyWorld, et dont la pièce de résistance est la deuxième plus grosse réplique de Tour Eiffel au monde.


Agrandir
Tianducheng

Si vous voulez aller y boire un petit pastis sur la terrasse du café Chez Li, vous trouverez cette petite communauté de nouveaux riches au doux nom de Tianducheng à côté de Hangzhou, la capitale de la province du Zhejiang. Pas de panique, on y a aussi mis un Arc de Triomphe et suffisamment de bâtiments haussmanniens pour loger 100 000 personnes (même si pour l’instant il n’y en a que 2 000 qui habitent les 1 900 hectares de cette petite ville).

paris_las_vegas.jpg
Paris Hotel, Las Vegas © lyng883

La tour fait donc 108 mètres de haut, contre celle de Las Vegas qui en fait 165 et qui est la plus grande du monde, si on met de côté la Tokyo Tower qui est elle plus haute de l’originale, et surtout d’un raffinement élégant à base de rayures rouges et blanches et d’absence de fioritures importunes.

tokyo_tower.jpg
Tokyo Tower © studioghibli.net

Mais je déconnais quand je disais que le mauvais goût venait d’arriver en Chine, parce qu’en fait il y a déjà une copie de la Tour Eiffel de 100 mètres de haut dans le parc d’attractions « Window of the World » de Shenzhen. Donc si je comprends bien, la tour de Tianducheng est une copie de celle de Shenzhen alors?


Agrandir
« Window of the World » a Shenzhen

paris_shenzhen.jpg
Tour Eiffel de Shenzhen © switchstyle

Bon, je voulais quand même en profiter pour préciser que Gustave Eiffel n’a pas inventé le porte-jarretelle, c’est un canular invente par Gotlib dans les années 60.

Du design pour les bidonvilles

29 juin 2007, posté par Marc

dh1.jpg
Disaster House (DH1) © Gregg Fleishman, 2006

Votre village s’est vu détruit par quelque ennemi séculaire qui en voulait autant à vos terres qu’à votre pétrole ? Qu’à cela ne tienne, ne vous laissez pas abattre : vous pourrez toujours vous reloger, en plein Darfour, dans une maisonnette design… pour autant que vous en ayez les moyens.

Un certain Gregg Fleishman, né en 1947 à Los Angeles, a conçu rien que pour vous, cher sans-abri, une Disaster House (traduction libre : « Casbah en cas d’attaque des infidèles Â»). Après avoir obtenu son diplôme d’architecture en 1970 à l’Université de Sud-Californie, Fleishman s’est fait un nom en dessinant des structures futuristes qui ont fait le tour des galeries les plus célèbres, notamment celles du MoMA, de Yale et de l’Institut d’art de Chicago. Il est l’inventeur du terme « rhombicube Â» qui désigne une variante orthogonale des solides d’Archimède.

Comment est bâtie la nouvelle maison de vos rêves (avortés) ? Il s’agit d’un assemblage (genre château de cartes, mais en mieux) de planches agglomérées de bouleau qui tiennent ensemble sans vis ni boulons. Muni de quatre pieds qui le surélèvent (pratique au Bengladesh), il est livré sans isolation ni… protection contre la pluie (quelques sacs poubelles feront l’affaire). Le prix de cette affaire ? Inconnu. Gageons que la maisonnette ne servira pas qu’aux beach boys de Californie…

Merci Geekologie

Si Némo avait eu une Xbox

15 juin 2007, posté par Marc

threerings.jpg
Photo © Because We Can, 2007

Fondée en mars 2001, la jeune entreprise californienne Three Rings Design, spécialisée dans la conception de jeux en ligne, a décoré l’intégralité de son intérieur à la manière du Nautilus de Vingt mille lieues sous les mers. Basé à San Francisco, ce bureau a intégré toutes les consoles possibles et imaginables au mobilier steampunk. Un vrai rêve de nerds, de geeks et… de rats de bibliothèque.

Vous pouvez admirer des photos des locaux de Three Rings Design sur Wired. Et, si vous rêvez de bosser là-bas, sachez qu’ils cherchent du monde. À bon entendeur.

Merci Gizmodo

Des hauts et des bas à Dubai

13 juin 2007, posté par Yves

dubai.jpg
Photo: treehugger.com
Les hippies ont une galerie sur leur site web avec des photos de buildings à Dubai. C’est impressionnant, et ça m’a rappelé un dossier de National Geographic dans lequel il y a aussi des belles photos. L’article entier résume bien la situation de cet émirat qui ne fait que croître, avec son exemple de succès phénoménal, mais aussi le prix humain à payer pour celui-ci. On ne fait pas d’omelette sans casser des oeufs, il n’y a pas de fumée sans feu, ou quelque chose du genre. Mais la version sur le web est tronquée et perd malheureusement tout son sens. Il ne vous reste donc plus qu’à télécharger le fichier du podcast en mp3 directement sur leur site.


Fermer
E-mail It