Archives pour la tagégorie
« vacances »

Résidence secondaire

25 octobre 2007, posté par Stahlhelm

cabin3.jpg

Un jour viendra où les astres auront tournés et nous seront favorables. Et ce jour-là, nous pourrons nous offrir une résidence secondaire sur les fraîches hauteurs de Karuizawa (軽井沢), capitale mondaine des villégiatures nippones. Et jour-là aussi, je nous ferai construire une parfaite réplique de la Judith Mountain Cabin, délicieux fruit architectural né des phantasmes ruraux et consanguins de l’agence Prairie Wind Architecture. Grotto tessinois ou tour d’observation de la Comté ? Nous ne le saurons jamais.

cabin5.jpg

cabin4.jpg

cabin6.jpg

cabin7.jpg
Est-ce un jacuzzi préhistorique que je devine à gauche du chalet ? Wouhou !

Merci NOTCOT.ORG.

Un hôtel gonflable pour s’envoyer en l’air

3 juillet 2007, posté par Marc

transhab.jpg
Le projet Transhab de la NASA, image © NASA, 2004

La Russie a envoyé vendredi passé un satellite afin de tester la faisabilité du premier hôtel de l’espace. Sorti tout droit de l’esprit (certes entreprenant) d’un magnat de l’hôtellerie de Las Vegas, ce space-hotel devrait voir le jour en… 2011. D’ici-là, peut-être aurons-nous gagné à l’Euromillion.

Le satellite d’essai, du nom de Genesis-2 (on ne sait pas si l’homme d’affaire — du nom de Robert Bigelow â€” fait partie des « gens du Livre Â» ou s’il s’agit d’un admirateur de Phil Collins) consiste en une version simplifiée de la station orbitale Nautilus, dont l’entrepreneur voudrait faire la prochaine étape de vos vacances.

La particularité de ce futur gîte spatial ? Il sera gonflable. Inutile d’essayer de lui faire concurrence, car le coût estimé des travaux s’élève à quelque 500 millions de dollars (plus de 370 millions d’euros). Une série de tests seront donc effectués avant de passer aux choses sérieuses, le satellite de samedi passé étant le deuxième d’une série qui permettra de tester la résistance de modules gonflables, sur le modèle des Transhab de la NASA.

Merci AFP

Des boutons au soleil

25 juin 2007, posté par Marc

decollete.jpg
Photo © China Web, 2007

Allez, une fois n’est pas coutume, je vous sers un petit gadget de derrière les fagots qui, cette fois, ne devrait pas déplaire à celle qui partagera avec vous vos deux mètres carrés de sable, cet été : un bikini (coréen) équipé de commandes pour l’iPod.

Le long du décolleté, les boutons de volume (sic), de changement de morceau (sic bis) et de pause se dessinent élégamment, ne gâchant rien au panorama de chair qui surplombe l’abîme. Profitez-en ! Exemple pratique : vous écoutez nonchalamment Sturmpercht sur la plage, ayant préalablement piqué le lecteur de votre copine. N’hésitez plus à changer de morceau et à augmenter le volume… pour le plus grand bonheur d’icelle.

Bien entendu, il existe aussi un modèle pour hommes. Je veux dire pour les hommes qui ne partiront pas à la mer, cet été : le costume commercialisé par Marks & Spencer. Un vrai bonheur, au soleil.

Merci China Web


Fermer
E-mail It