Archives pour la tagégorie
« mutant »

Une grenouille mutante et une grenouille robot

3 octobre 2007, posté par Yves

grenouille_transparente.jpg
Grenouille transparente. Photo © National Geographic

Et pendant que vous perdez votre temps de ce côté de la planète, au Japon on fait avancer la science. A Hiroshima, des scientifiques sont parvenu à créer le premier quadrupède transparent en forçant des gènes récessifs à se manifester dans une grenouille normalement brune opaque, mais qui maintenant est couleur chair et translucide. Des poissons transparents existaient déjà, mais là, comme avec Darwin, ça passe aux amphibiens avec des pattes. Le but officiel c’est qu’il n’y a plus besoin de les disséquer, et on peut facilement étudier leurs organes, circulation sanguine, Å“ufs etc. tout au long de leur vie de grenouilles transparentes Mais on sait comment sont les scientifiques en général, alors personnellement je pense qu’ils ont créé ça juste pour rigoler et faire des blagues. De toute façon, tôt ou tard ça va finir dans l’assiette de quelqu’un qui est prêt à payer… Il y a une vidéo sur le site de National Geographic.

Et pas loin de la, à Tokyo, d’autres scientifiques qui se foutent bien de savoir comment les gènes récessifs marchent et qui se foutent bien de tout ce qui marche même, ont planché sur une autre sorte de grenouille, robotique quant à elle. Ils ont appelé « Mowgli » leur machin à système musculo-squelettique, mais on n’est pas dupe et je crois que tout le monde a bien compris que c’est une grenouille qu’ils ont essayé de reproduire eux aussi.

Alors mutants, robots, ou un mélange des deux, on sait maintenant que le futur nous réserve des surprises à base de grenouilles vengeresses qui ont mal tourné…

Oscar, le chat de la mort-qui-tue

27 juillet 2007, posté par Marc

oscar.jpg
Oscar, le chat qui sent la Mort. Photo © Stew Milne / Times Union, 2007

Je ne sais pas si Lovecraft, l’hagiographe des Grands anciens, a quelque chose à voir là-dedans, mais toujours est-il que Providence (Rhode Island) fait à nouveau parler d’elle ces jours, et cette fois pour une affaire de chat.

En effet, les couloirs d’un hôpital de la ville natale du maître de l’horreur sont arpentés par un félin aux étranges pouvoirs de prescience. Durant les deux années qu’il a passées dans l’unité des démences au dernier étage du Steere Nursing House and Rehabilitation Center, Oscar (c’est son nom) s’est pointé plus de 25 fois auprès des lits de patients qui sont morts… dans les deux heures qui ont suivi la visite du chat thanatologue.

Le docteur David Dosa, de la Brown University, vient de publier un article sur la question dans le Journal de médecine de Nouvelle-Angleterre. Le don de l’animal est à ce point efficace que quand Oscar vient promener ses griffes dans les environs d’un patient, les infirmières n’hésitent pas une seconde à contacter la famille du futur macchabée (commandent-elles aussi les planches ?).

Alors, don de voyance ou perception biochimique ? La question demeure. Grrr.

Merci New England Journal of Medicine

Big Wendy, la levrette mutante

9 juillet 2007, posté par Yves

big_wendy.jpg
Big Wendy, la levrette mutante © Bruce Stotesbury, Times Colonist

Non non, ce n’est pas un photomontage. Et si Wendy a un air tout triste et un peu à la limite de vouloir s’excuser sans même savoir trop pourquoi, c’est qu’elle est vraiment comme ça et que forcément ça doit lui peser (au sens figuré uniquement, forcément).

Si vous vous demandez ce qu’il y a de spécial sur cette photo et que vous n’avez jamais vu de lévrier whippet de votre vie, voici à quoi ça ressemble en général:
whippet-levrier.jpg

Alors qu’est-ce qui fait que Wendy ressemble plus à Schwarzenegger qu’à un boudin blanc maigre de 500 grammes comme la plupart de ces congénères, me demanderez-vous? Je vous répondrai que c’est comme le nom de cet article l’indique, le résultat d’une mutation, parce que des mutations on n’en a jamais assez sur LiLeLa, et que ça fait rigoler alors c’est forcément bon pour la santé. Et là vous pouvez lire la suite, au lieu de m’encourager à écrire n’importe quoi. Wendy a donc une hypertrophie musculaire en rapport avec un trouble de la myostatine. C’est un trouble par mutation du gène GDF8, régulateur de croissance de muscles. Ça peut arriver chez les souris, les bovins, les ovins, et on même a répertorié un cas humain.

En parlant de bovins, si vous en voulez encore plus, il y a un site de body builders qui a une section juste avec des photos de « blanc bleu belge », des vaches dont on favorise justement l’hypertrophie musculaire et dont le cul est vraiment très impressionnant. Et pour vous mettre en bouche, un superbe cliché d’une série de Yann Arthus-Bertrand:
belgian-blue.jpg
© Yann Arthus-Bertrand


Fermer
E-mail It