Rubber Johnny

13 February 2008, posté par Stahlhelm

Rubber Johnny

La collaboration sans faute d’Aphex Twin et Chris Cunningham est à l’origine des clips illustrissimes de Come to Daddy et Windowlicker, deux actes d’une horreur froide et calculée dépassant tout entendement.

Rubber Johnny, court-métrage de Cunningham sur une musique d’Aphex Twin sorti en 2005, illustre parfaitement le genre de peur primale sans aucune finesse que cause le travail insupportable de ces deux chenapans tout droit sortis de nos pires cauchemars. Moi, ça me donne juste envie de me planquer sous 12 couches de duvets épais et d’appeler ma manman au secours.

Johnny is a hyperactive shape-shifting mutant child. Kept locked away in a basement. With only his feverish imagination and his terrified dog for company. He finds ways to amuse himself in the dark.

Merci Desperate Zombie.

A lire aussi:
Aphex Twin, Chris Cunningham, Richard D. James, Rubber Johnny, cauchemars, court-métrage, horreur, musique, vidéo.

Et pour ne pas rater les prochains billets, le mieux c'est encore de s'abonner à LiLeLa.

Postez vos commentaires dans la boîte juste en dessous.

3 commentaires pour “Rubber Johnny”

  1. Marc

    Argh, ça me rappelle la première nouvelle publiée de Matheson : “Born of Man and Woman” (1950). Même état d’esprit.

    Bravo pour la trouvaille.

  2. Stahlhelm

    Cher Marc,

    Merci bien pour ton érudition. D’autres pensent comme toi et publient même le texte de la nouvelle. Je ne la connaissais pas du tout et maintenant, grâce à toi, je vais avoir encore plus de cauchemars.

    Merci encore,
    Ton Stahlhelm cabossé

  3. dunia

    ahah c tro lol il a la tt d’un chien


Faites un commentaire !


Fermer
E-mail It