Archives pour la tagégorie
« lac »

Un monstre, mais pour les enfants

26 juin 2007, posté par Marc

waterhorse.jpg
Image © Sony Pictures, 2007

Au début du mois, nous apprenions qu’un obscur scientifique du nom de Gordon Holmes était parvenu à filmer une soucoupe volante Nessie en train de faire trempette dans son loch favori. Bon, personne n’y a vraiment cru, comme d’habitude, et ce n’est pas parce qu’on filme un silure qu’on est forcément parvenu à choper Demis Roussos en train de piquer une tête dans la Mer Égée.

En bref, Sony Pictures nous réserve, pour fin septembre, un film de Jay Russell plein de bons sentiments qui expliquera en bonnet d’uniforme comment Nessie a débarqué, nageoires rabattues, dans l’imaginaire écossais : Water Horse — Legend of the Deep. Tiré d’un roman de Dick King-Smith, cette grosse production nous raconte l’histoire d’un gosse qui découvre un Å“uf de water horse (sorte d’hippocampe préhistorique, ou plutôt de plésiosaure), qui le cache et qui finit par le foutre au lac, peu soucieux du biotope lacustre.

La grande question qui me travaille à l’heure qu’il est ne concerne pas l’éventuelle existence du monstre du Loch Ness (je laisse ce dossier aux cryptozoologues), mais plutôt de savoir si notre cher Gordon Holmes n’est pas finalement que le transfuge (grassement payé) des studios Sony ou, tout simplement, si ces derniers ne possèdent pas une capacité de réaction hors norme qui leur a permis de mettre sur pied un film pour enfants en moins d’un moi. Mystère…

Dans tous les cas, si vous pensez être condamné(e) à accompagner cet hiver votre descendance au cinéma pour visionner le croisement de Babe avec La Petite sirène, vous pouvez toujours vous entraîner chaque soir à la marmelade de bons sentiments qui vous attend :

Pas merci IMDb

Ya pas l’feu au lac

25 juin 2007, posté par Yves

lakepatagonia.jpg
Photo © National Geographic

Arrêtons tout de suite avec ces histoires de réchauffement de la planète: les lacs se vident tous seuls, c’est la nature. Déjà, je ne savais même pas que des lacs pouvaient se former naturellement aussi rapidement. Celui-ci existait depuis moins de 30 ans, et il n’avait même pas encore été baptisé. Mais là ou ce lac sans nom du Parc National Chilien Bernardo O’Higgins fait parler de lui c’est parce qu’il s’est vidé soudainement, laissant derrière lui un cratère de plusieurs centaines de mètres (ou dizaines, selon les sources)…

Les experts s’interrogent évidemment sur la cause de cette disparition. Une théorie propose qu’un tremblement de terre aurait ouvert le sol et vidé le lac comme une vulgaire baignoire, mais elle est réfutée par le fait qu’on n’aurait pas observé de tremblement de terre dans la région récemment. Une autre suggérerait que de la glace qui bloquait jusque là l’écoulement naturel aurait simplement fondu et laissé la voie libre. Moi, je suis pour la théorie de l’eponge géante extra-terrestre.


Fermer
E-mail It