Archives pour la tagégorie
« typographie »

Une police de caractères réellement de caractère

14 février 2008, posté par Yves

fontifier-template-fr.jpg

Une bonne nouvelle pour tous les amateurs de typographie à la main paresseuse, le site web Fontifier permet de créer des fontes basées sur ton écriture manuscrite en toute simplicité. Forcément, ça rend mieux avec les langues anglo-saxonnes où on écrit en script plutôt qu’en attaché, mais le service offre quand même une version francophone de leur template avec accents, cédilles, et tout ce qui faut.

Il suffit d’imprimer le modèle, y écrire les lettres à la main, scanner, uploader, fignoler, payer 6 misérables petits euros de rien du tout, et paf la police est prête à être téléchargée et installée sur ton ordinateur pour être utilisée comme les autres.

Ils ont même été malins, et ils ont fait un modèle avec des longues cases, pour pouvoir y faire des signatures, des formules de politesse, etc. Et il y en a aussi qui s’amusent à faire écrire les modèles de lettres par leurs enfants.

Bible jaune et autres typomanies

8 février 2008, posté par Marc

oneBook.jpg
Illustration © Christian / I Love Typography, 2008

John D. Boardley aime la typographie. Il l’aime tant qu’il a décidé, l’été passé, de mettre en ligne un blogue qui ne parlerait que de ça et dont l’intitulé serait on ne peut plus clair : I Love Typography.

Ce presque quarantenaire qui vit au Japon, dans la préfecture de Kagawa (香川県), nous parle de ses découvertes sur la Toile, de ses propres expériences graphiques, d’un autre site de niouzes qu’il souhaite bientôt mettre en ligne et de… FontBook.

Pour ceux qui ne l’auraient pas déjà sur leur table de nuit (à la place où d’autres déposent le Nouveau Testament, la Torah, le Coran, La Bhagavadgîtâ, l’index du Canon bouddhique, le Necronomicon ou le dernier roman de Paul Auster), sachez que FontBook n’est rien de moins que la bible de la typographie : le meilleur compendium de fontes au monde. Depuis 1991, cette sorte d’annuaire jaune (qui comprend 1760 pages et pèse trois kilos) est la référence en matière de typographie contemporaine. Bref, le livre que vous emporteriez sur une île déserte.

Eh bien notre ami Boardley a eu la bonne idée de lancer, le 27 janvier, un concours de fausses pubs pour FontBook qui intégreraient l’ouvrage dans un contexte cinématographique. Les résultats, fort sympathiques, peuvent être consultés sur… J’aime la typographie (en anglais dans le texte).

Lilela se joint à la campagne « Retire Trajan »

14 décembre 2007, posté par Corbor

retire-trajan425.png

Il est de notoriété publique que les designers d’affiches de films hollywoodiens ne sont pas très inventifs. O. K., ce sont des brutes de Photoshop, mais pour tout le reste ils sont un peu bloqués sur le même genre de composition et surtout le même genre de polices.
L’Å“il expert de Kirby Ferguson a remarqué qu’une quantité non négligeable d’affiches de films hollywoodiens utilise la même police : Trajan. Il a depuis décidé de se lancer dans la noble tâche de forcer ces designers à regarder d’autres polices de caractères.
LiLeLa ne peut que se joindre à ce noble effort pour faire reculer la conformité typographique hollywoodienne.

Toujours à la page

27 août 2007, posté par Stahlhelm

Gutenberg Druckwerkstatt
Photo © Frame.photo, 2007

C’est un vice, mais j’ai un léger faible pour les bouquins et un net penchant pour les impressions propre en ordre. Offrez-moi un volume tout droit sorti des petits doigts graisseux d’encre de Suhrkamp, Diogenes ou n’importe laquelle des éditions de bunkobon (文庫本 – livres de poches) japonaises et je passe le reste de l’heure qui suit à me caresser avec.

Marc, notre gardien du bon goût au sein de la rédaction de LiLeLa, saura compatir, lui l’heureux possesseur d’une copie reliée en peau de shoggoth du fameux grimoire De Vermis Mysteriis : rien n’est plus jouissif que les roulements de mécanique d’une presse en pleine gigue infernale.

C’est aussi ce qu’ont compris les joyeux nerds de Firefly Press, imprimeurs old skool de Somerville, Massachusetts. Attention, c’est extrêmement juteux et peut, dans certains cas de dévotion pure, causer du plaisir des yeux :

Pour ceux à qui l’avion ne fait pas peur, voici où trouver ces magiciens de la lettre de plomb :


Agrandir le plan

Et pour encore mieux commencer la semaine, voici une petite sucrerie norvégienne sur les premiers balbutiements du bouquin, et celui du helpdesk, par la même occasion :

Merci Geekdad.

Apologie du design soviétique

23 août 2007, posté par Yves

soviet_poster1.jpg

On se souvient plutôt de ses déportations de populations, et des aberrations de son système qui se cherche tout en étant persuadé de s’être trouvé à chaque changement de leader un peu plus mégalo que le précédent, mais n’oublions pas que l’ère soviétique nous a laissé un héritage tout plein de propagandes incroyables, des deux côtés du mur.

Un nouveau blog se penche sur le côté russe, où le design était le plus grandiose et le plus extravagant, et à la fois d’une sobriété extrême. A Soviet Poster A Day c’est comme son nom l’indique un poster soviétique par jour depuis maintenant 30 jours, avec aussi et surtout un gros paragraphe d’explications et de commentaires associé à chaque poster. Pour quelqu’un qui s’intéresse au design, c’est un peu l’étalage d’une pâtisserie à l’époque de Staline. Un vrai délice pour les yeux, et une source d’inspiration et de contemplation: les typographies sont ingénieuses et puissantes, les illustrations puissantes et ingénieuses, les formes fortes et douces, les messages épurés et complexes, et les détails travaillés à tel point qu’ils disparaissent presque. La demande pour ce genre de graphisme est grande et l’offre est également abondante (contrairement aux pâtisseries mentionnées tout à l’heure) et ce site a un bel avenir devant lui.

soviet_poster2.jpg
soviet_poster3.jpg
soviet_poster4.jpg
soviet_poster5.jpg


Fermer
E-mail It