Revues pornos et délinquants sexuels

6 juillet 2007, posté par Marc

darine.jpg
Darine Stern posant nue pour Playboy en octobre 1971. Photo © Playboy Magazine

Tiens, ça c’est une question que je ne m’étais jusqu’alors jamais posée : les délinquants sexuels ont-ils le droit de mater des revues grivoises, le soir venu, dans leur coin de cellule ? La semaine passée, la Cour suprême administrative de Stockholm a tranché : oui, résolument. Non seulement les détenus du royaume scandinave ont le droit de posséder de tels canards, mais il est interdit à leurs geôliers de les en priver.

Mais cela ne va pas sans poser des problèmes au Service carcéral suédois, ce dernier jugeant que de telles lectures peuvent mettre à mal la réhabilitation des détenus. Selon lui, une telle « littérature Â» excite les prisonniers, leur donnant envie de mettre en pratique leurs fantasmes. Un tel débat avait déjà eu lieu au début des années 2000 au sujet du rap, opposant alors les socio-conservateurs aux libéraux.

Bref, finir au trou pour avoir gravement déconné restera toujours — et à juste titre â€” une expérience pénible. Cependant, celle-ci devrait s’avérer plus agréable pour les sujets de Charles XVI Gustave…

Merci Washington Post

A lire aussi:
crime, Europe, justice, magazine, prison, sécurité, Suède.

Et pour ne pas rater les prochains billets, le mieux c'est encore de s'abonner à LiLeLa.

Postez vos commentaires dans la boîte juste en dessous.


Faites un commentaire !


Fermer
E-mail It