Archives pour la tagégorie
« Cuba »

Une relique révolutionnaire

6 septembre 2007, posté par Marc

che-veux.jpg
La mèche du Che que détient Gustavo Villoldo. Photo © Latin Amerian Studies, 2007

Gustavo Villoldo, un exilé cubain âgé de 71 ans, prétend détenir une mèche de cheveux ayant appartenu à Ernesto « Che Â» Guevara. Comment l’aurait-il obtenue ? L’ancien agent de la CIA, qui aurait participé à la traque du révolutionnaire argentin en Bolivie, aurait coupé ces quelques brins symboliquement, avant d’enterrer le Che, afin de trancher symboliquement l’un des symboles de la Révolution : les cheveux longs.

Gustavo Villoldo souhaite vendre la mèche (!) de même qu’une carte ayant servi à la poursuite de Guevara et des photos du héros défunt pour quelque 7 millions de dollars (€ 5.15 mio), et ce lors d’une vente aux enchères qui se tiendra au Texas les 25 et 26 octobre.

Je ne veux pas me faire le chantre de la Révolution, je ne souhaite pas non plus encenser la dépouille de Guevara, mais comment peut-on, comme Villoldo, spéculer sur les restes d’une personne que l’on a aidé à tuer ? Non content d’avoir participé à la disparition de l’une des plus grandes figures du siècle passé, le vieil homme ne manque-t-il pas une nouvelle fois de dignité ? En zoologie, on appelle ça un charognard.

Merci les agences de presse

Les dossiers déclassés de la CIA

22 juin 2007, posté par Marc

CIA_seal.jpg
Le sceau de la CIA

Dans les années 1970, la CIA subissait des enquêtes internes et de profondes réformes suite à la révélation des entorses qu’elle faisait continuellement à sa propre charte : enregistrements illégaux de conversations, violation de la sphère privée, organisation d’assassinats et expériences menées sur des humains.

Le directeur de la CIA, le général Michael Hayden, a déclaré hier que le rapport de 693 pages sur les activités illégales de l’Agence, qui avait été commandé par le boss de l’époque, James Schlesinger, allait être déclassé (seules quelques douzaines de pages de ce texte hautement subversif ayant jusqu’alors quitté les tiroirs secrets de l’administration étasunienne).

Lors de l’Assemblée annuelle de la Société des historiens des relations étrangères américaines, M. Hayden a également annoncé que les 11000 pages des rapports Caesar, Polo et Esau (sur la Chine et l’Union soviétique) allaient se voir déclassés.

Un résumé du rapport, déclassé en 1992, avoue que la CIA avait planifié autrefois l’assassinat de Fidel Castro et de Patrice Lumumba. Si Fidel semble toujours bien vivant, Lumumba, quant à lui, a depuis belle lurette passé de vie à trépas (dans un bac d’acide ?). L’Agence décline toute responsabilité dans la disparition du leader gauchiste congolais. Hihihi. Hahaha.

Merci le National Security Archive (rien à voir avec les Atrocity Archives ? Quoique…)

Une BD fumeuse

18 juin 2007, posté par Marc

flordeluna.jpg
Couverture du premier tome de Flor de Luna © éd. Glénat, 2007

Les éditons Glénat, qui se sont déjà illustrées dans l’histoire des plaisirs gustatifs avec Les maîtres de l’orge (qui retrace les aventures d’une famille de brasseurs de bière), lance une nouvelle saga, olfactive cette fois : Flor de Luna. Trois scénaristes et dessinateurs Å“uvreront dans ce projet : Pierre Boisserie, Éric Stalner et Éric Lambert.

Le héros de la série, Antoine Chatel, plonge dans les archives de son chef (un marchand de cigares émérite) qui vient de mourir. Plantations cubaines, esclavage et grands voiliers sont au rendez-vous de cette initiation à l’amour de Romeo y Julieta.


Fermer
E-mail It