Archives pour la tagégorie
« haine »

Israéliens et néonazis

10 September 2007, posté par Marc

neonazi.jpg
Photo © Reuters, 2007

Dimanche, en première page du tabloïd israélien Yedioth Ahronoth (ידיעות אחרונות‎), on pouvait découvrir la photographie de huit jeunes en train de se damner d’un salut hitlérien. Jusque-là, rien d’étonnant, tant les idéologies brunâtres ont encore bonne presse sur cette Terre fatiguée. Non, la particularité de ces extrémistes n’est pas d’avoir un faible pour le moustachu à la mèche graisseuse, mais d’être aussi… israéliens. Si si, vous avez bien lu, et le premier avril, il est derrière vous.

À Petah Tikva (פתח תקווה), dans la banlieue de Tel Aviv, existait jusqu’à peu une cellule néonazie. Après un an d’enquête, la police israélienne l’a enfin démantelée. À son actif, ce groupuscule comptait déjà de nombreux méfaits, notamment des actes de vandalisme sur des synagogues. Il prévoyait aussi d’organiser une cérémonie nazie à Yad Vashem (יד ושם), le fameux mémorial de Jérusalem…

Ces jeunes ont bénéficié de la Loi du retour, laquelle permet à tout Juif d’immigrer en Israël. La Loi du retour étendue, en l’occurrence, car ces hommes originaires d’ex-URSS comprennent dans leurs familles des membres juifs, mais ne le sont pas eux-mêmes (l’appartenance à la religion juive se transmettant par la mère).

Aussi étrange que cela puisse paraître, il est donc possible, aujourd’hui, d’être à la fois israélien et néonazi. Comment font ces individus pour supporter, dans leurs têtes, un tel paradoxe ? N’ont-ils pas connu, à un moment ou à un autre, le doute qu’éprouve tout chien dans un jeu de quilles ?

Merci RFI

Tuer son ordi, c’est permis

19 July 2007, posté par Marc

tripailles.jpg
Photo © Computer Science for Fun, 2005

À Hanovre, un homme a réveillé ses voisins dans la nuit de samedi à dimanche en… balançant son ordinateur par la fenêtre (son système d’exploitation nous est hélas inconnu, mais nous avons notre petite idée sur la question). Le bruit ayant gêné tout le monde, la police a été alertée.

Devant l’immeuble, les hommes dépêchés sur place ont découvert un joli tas de tripaille électronique. Après interrogatoire, il s’est avéré que le cinquantenaire « ordicide » avait tout bonnement pété les plombs à cause de quelque problème informatique.

Le porte-parole de la Police de Hanovre a néanmoins annoncé que le bruyant locataire ne serait pas poursuivi. En effet, le fonctionnaire a tout bonnement avoué qu’il compatissait avec son colérique concitoyen : « Qui n’a jamais eu envie de faire la même chose ? »

Merci Reuters

Des t-shirts portés à droite

7 July 2007, posté par Marc

tshirtadroite.jpg
Un t-shirt anti-guevariste. Image © ThoseShirts.com, 2007

L’Internet est une jungle si grande et si belle que toutes les tendances politiques y ont élu domicile. Après le hacker militant d’extrême-gauche, les sites de niouzes étasuniens conservateurs et les blogues athées, agnostiques, new age ou carrément sataniques, voici venu le temps des geeks de droite. Bien que, personnellement, je sois indophile à tendance post-humaine, je ne peux que me réjouir de l’étonnant agora anarchique de notre chère Matrice.

Eh bien, en farfouillant aux hasard des sites d’info américains, quelle ne fut pas ma surprise en découvrant la bannière d’un vendeur de t-shirts… de droite. Si si si. Et puis ouvertement en plus, sans détours ni pirouettes.

Déclarant ostensiblement être de bons « netoyens » (netizens) qui ne bombardent pas leurs clients de pourriels (d’accord : de spams), les administrateurs de ThoseShirts.com, web-entreprise basée à Traverse City, dans le Michigan, prônent un humour conservateur. Ils n’hésitent pas à distribuer des vêtements pro-Reagan, anti-Hillary, pour le port des armes à feu, contre le Che et pour l’armée. Pour couronner le tout, ils commercialisent même des t-shirts à l’usage des têtes (très) blondes et… des chiens.

Alors, la prochaine fois que vous irez vous promener avec le Club des frères d’armes vétérans à moto, n’oubliez pas de revêtir ce slogan pur coton : Less Flower Power, More Fire Power (que l’on pourrait traduire librement par « Faites la guerre, pas l’amour »).

Vaudou maux d’amour

27 June 2007, posté par Marc

vaudou.jpg
Photo © My Crazy Stuff, 2007

Ça faisait longtemps qu’on l’attendait. Votre travail vous les brise, les impôts vous empêchent de partir en vacances ou d’acheter la bécane de vos rêves ? La poupée vaudou antistress (livrée avec trois aiguilles) vous permettra de vous défouler à moindre coût. Peut-être même que votre banquier, votre boss ou votre fonctionnaire préféré finiront par se péter une guitare, à force que vous perforiez votre figurine souffre-douleur.

Il existe un autre modèle, « spécial garçons », avec lequel vous maudirez votre femme (ou votre maîtresse) en toute discrétion. Vous pourrez par exemple obtenir la fermeture de sa boutique de fringues, couper son téléphone, lancer quelque malheur à votre belle-mère. Bref, que du bonheur en perspective.

Cela dit, une « version filles » est aussi disponible. Mais nous n’en parlerons pas. Le pris de l’une de ces diableries du dimanche, qui sentent bon la haine et la vengeance ? 8.90 €. Une bagatelle, pour pactiser avec le Bawon Sanmdi

Au fait, à quand les sachets de tétrodotoxine ? J’en achèterais par kilos.

Chronique de la haine ordinaire

24 June 2007, posté par Corbor

R. Filbrandt est dessinateur de bd et il vous déteste, les uns tout autant que les autres.


Fermer
E-mail It