Archives pour la tagégorie
« massacre »

barbie massacre

30 October 2007, posté par Stahlhelm

Barbie Massacre
Barbie a perdu la tête © catgalx@gmail.com

Les férus de justice humblement cachés derrière le magnifique barbie massacre travaillent en étroite collaboration avec les polices de la planète entière pour révéler aux yeux incrédules de profanes comme vous et moi ces horribles crimes haineux dont sont parfois victimes Barbie, Ken et leurs petits amis de plastique.

Barbie Massacre
Sanglante découverte © catgalx@gmail.com

Barbie Massacre
Barbie a (partiellement) perdu un bout de sa tête © catgalx@gmail.com

Barbie Massacre
Wal-Mart ? © catgalx@gmail.com

Merci Hugo Strikes Back!

Le pire du pire

27 August 2007, posté par Marc

navet.jpg
Des chenilles à l’assaut d’un navet. Image © Delta Database

L’autre jour, je vous parlais des pires sécrétions cinématographiques de tous les temps. Aujourd’hui, je souhaiterais ajouter une pièce à l’histoire humaine du mauvais goût, à l’autodestruction culturelle de l’homme — bref, j’aimerais une fois encore dénoncer… le pire du pire.

On connaît la rengaine : sur la Toile, on trouve le pire comme le meilleur. On trouve surtout le pire, en fait, et quelques sites-anthologies sont là pour nous rappeler que plein de webmestres vouent encore un culte nauséeux aux GIF animés, aux titres qui clignotent, aux mosaïques en fond d’écran, aux tableaux HTML, bref, à tout ce que notre cher Internet (qui est aveugle) permet en matière d’abomination esthétique.

Venons-en aux faits. WebNavets, parmi tant d’autres, est une petite boutique des horreurs, une déchetterie où chaque immondice est trié, classifié et où le mauvais goût est la seule échelle (négative) de valeur. La visiter ne vous laissera pas indemne.

En anglais, vous trouverez également un site d’exemple qui utilise, dans un but éducatif, tout ce qu’il ne faut absolument pas commettre comme crime graphique : The World’s Worst Website. Un archétype qui rappelle — hélas — bien des mises en pages francophones… Âmes sensibles s’abstenir.

Là où ta vie tient à un sac

17 August 2007, posté par Stahlhelm

Sac à dos
Photo © ThenAndAgain, 2005

La vie est dure pour les étudiants, qu’ils soient encore à l’école obligatoire ou à l’université. Tout le monde est au courant. Or, il est certains pays de notre douce planète bleue où il fait nettement moins bon d’aller à l’école que dans ton idyllique banlieue tavannoise.

On se souvient notamment de la récente fusillade solo de l’Université Virginia Tech, ou de celle, faussement gothique, du lycée de Columbine en avril 1999.

Elephant
Photo tirée d’Elephant, de Gus Van Sant, 2003

Mais le monde est finalement bien fait, car il existe désormais un moyen infaillible pour vos gamins de se protéger de leurs petits camarades amateurs de jeux de rôle grandeur nature et d’armes à feu. Selon cet article du Boston Channel, deux pères américains et inquiets ont développés des sacs à dos blindés dont leurs magnifiques têtes blondes aux réflexes de sentinelle pourront se servir comme bouclier par-balles. Le progrès ne s’arrêtera jamais, surtout pas pour USD 175.-.

Les lecteurs de LiLeLa qui ont aimé les sacs à dos blindés ont également aimé les articles suivants :

Sac champêtre avec porte fusil
Sac à dos transparent
Bouquins pare-balles

Oradour-sur-Glane, extinction de la mémoire

15 August 2007, posté par Stahlhelm

Plaque commémorative

Ma mémoire me joue très souvent d’affreux tours de passe-passe. Une conséquence inévitable du mariage incestueux de l’âge, de l’abus de substances éthyliques et d’une vile propension à vouloir inconsciemment presser les points noirs qui parsèment ma vie de temps en temps. Mais le 6 août 2007 a été un jour noir pour la mémoire collective avec le décès à l’âge de 86 ans de l’Allemand Heinz Barth.

Barth était l’un des principaux (et dernier ?) responsables, vaguement impunis, du massacre d’Oradour-sur-Glane du 10 juin 1944. Ce village français du Limousin fut totalement détruit et 642 de ses villageois systématiquement exécutés par une section de la Waffen-SS qui passait par là. Barth est mort libre, après n’avoir passé que quelques maigres années en prison.

Rue89 a un excellent article sur ces événements et le procès de 1953 des 65 accusés allemands et français.

Un arbre d’Oradour-sur-Glane
Photo © Dennis Nilsson, 2004

On signalera au passage les poignants albums-concepts martial industrial de Stahlwerk 9 (Oradour [2003]) et A Challenge of Honour (Oradour sur Glane [2004]) qui permettront peut-être de donner un coup de pouce à notre mémoire collective.


Fermer
E-mail It