Archives pour la tagégorie
« Arabie Saoudite »

Mon building est plus gros que ton building et j’te casse la gueule!

27 mars 2008, posté par Yves

skyscraperpage.jpg
Le début de la liste sur SkyscraperPage

Sur SkyscraperPage.com, ils ont fait une liste illustrée des grattes-ciel les plus hauts du monde, selon leur taille officielle et par ordre décroissant. On peut y faire défiler 13 694 structures sur 548 pages, 25 par 25 avec des jolies illustrations à l’échelle et tout.

Ils n’ont mis que les constructions achevées, alors par exemple le Burj Dubai n’y est pas, bien qu’il ait déjà dépassé la hauteur du Taipei 101, parce qu’il est encore en construction et ne peut donc pas être considéré comme le plus haut building du monde tant qu’il n’est pas fini.

hyder-consulting-mile-tower.jpg
L’élégance sans compromis de la Mile Tower de Hyder Consulting

Et forcément, l’autre building qui n’y est pas, c’est la Mile-High Tower, projeté d’être construit à Jeddah, en Arabie Saoudite. Mais c’est surtout parce que Hyder Consulting, la boîte derrière ce projet, n’a pas encore commencé les constructions. Ils n’ont même pas dépassé le stade du « Hein!? Quoi!?? Tu déconnes mec! Comment tu veux construire ça?? Tu crois pas qu’il y a une raison que tous les autres grattes-ciel sont pas aussi haut?? » en fait…

On ne sait pas s’ils comptent y ouvrir des Starbucks, mais ça c’est encore une autre histoire. Parce contre, ce qu’on sait, c’est que ca taille officielle prévue c’est 1 600 mètres de haut. Bravo. Ils aurait dû dire 16 000 directement.

buildings_1884.jpg
Allez hop, l’ancien monde et son style qui a la classe

Moi, je préfère aller regarder ce qui se passe dans la vraie vie, et je veux même aller creuser l’histoire pour voir un peu les bâtiments qui ont été construits quand les concours de celui qui pisse le plus loin étaient encore des exploits qui font faire wow. Et ça tombe bien, parce qu’il y a justement cette illustration publiée en 1884, qui présente les 77 plus hautes structures de l’époque et qu’on trouve en plus gros ici, et en encore plus gros avec tous les détails là.

Le café du péché

15 février 2008, posté par Yves

starbucks_arabe.jpg
Starbucks en arabe © Jason Cartwright

Le Times nous raconte l’histoire de Yara, 37 ans mariée et mère de 3 enfants, qui va dans un Starbucks à Riyadh, en Arabie Saoudite. Yara est citoyenne américaine d’origine jordanienne, et vit à Jeddah depuis huit ans avec son mari. Elle porte l’abaya et le le foulard comme la plupart des femmes d’Arabie Saoudite.

A cause d’une coupure d’électricité, elle décide avec ses collègues d’aller au Starbucks du coin pour utiliser leur connection Internet. Mais ses collègues sont des hommes, alors pour être assis ensemble, ils s’installent dans la partie « famille », qui est le seul endroit mixte du café.

Sur ce, débarquent les gars de la « muttawa », Département de la Promotion de la Vertu et de la Prévention du Vice, la police religieuse qui a interdit la poupée Barbie en Arabie Saoudite entre autres. Ils lui expliquent que ce qu’elle fait est un grand péché, lui confisquent son téléphone portable, et l’embarquent en taxi à la prison de Malaz. Là, elle raconte avoir été déshabillée, fouillée, humiliée, et forcée de signer des confessions de son crime. Puis, elle passe devant un juge qui lui dit qu’elle a péché et qu’elle brûlera en enfer.

Finalement, son mari organise sa libération grâce à ses contacts haut placés, et Yara repense aux femmes qu’elle a rencontrées dans cette prison et qui n’avaient pas ces connexions. Elle a décidé de rester et de se battre contre le système plutôt que de « les laisser gagner » en rentrant aux Etats-Unis. Bonne chance.


Fermer
E-mail It