Archives pour la tagégorie
« médicament »

Une grenouille contre le cancer

2 juillet 2007, posté par Marc

rana.jpg
La grenouille léopard (Rana pipiens), photo © Reptilis, 2007

Les tumeurs du cerveau sont parmi les pires malepestes de la Création, vous réduisant en légume en moins de temps qu’il n’en faut pour pleurer. Et bien, oyez oyez braves mortels : des chercheurs britanniques et étasuniens ont découvert que l’amphinase, une molécule inspirée de celle que l’on trouve dans les Å“ufs de la grenouille léopard (Rana pipiens), est capable d’identifier une cellule cancéreuse, de s’y accrocher puis d’entrer en elle pour la détruire. Le Journal of Molecular Biology estime que cette molécule pourrait servir à traiter de nombreux cas de cancers, et notamment celui du cerveau.

Les chercheurs de l’Université de Bath et de l’Alfacell Corporation placent tous leurs espoirs dans ses capacités à traiter les tumeurs cérébrales, la chirurgie de notre organe de pensée ainsi que la chimiothérapie s’avérant des plus délicates et des plus pénibles. Le professeur Ravi Acharya s’enthousiasme au point de dire que « C’est un peu l’arme secrète de Dame Nature pour détruire les cellules cancéreuses. Elle chasse et détruit les cellules tumorales, elle est facilement synthétisable en laboratoire et donne de grands espoirs quant à de futurs traitements thérapeutiques. Â»

Merci BBC News

Un petit pas (de côté) dans la lutte contre le SIDA

29 juin 2007, posté par Yves

preservatif campagne SIDA
On en parle une fois par an à la télé et quand Bono et ses amis font du marketing, mais le SIDA continue à faire des ravages surtout parce ce qu’on ne sait pas comment le virus VIH fonctionne, et qu’il est donc impossible de le traiter tant qu’on n’a que des théories un peu boiteuses à son sujet. En gros, on sait que le virus attaque les lymphocytes T, responsables de l’immunité cellulaire. Normalement, les cellules T détruisent ce qui ne correspond pas à ce qu’elles ont appris à tolérer, comme par exemple les bactéries et les cellules cancéreuses. Et quand il y a trop de choses à éliminer, on en produit plus. Ce qu’on pensait, c’était que les cellules T infectées par le VIH produisaient de nouvelles particules de VIH justement, attaquant les nouvelles cellules T créées par l’organisme pour venir à la rescousse, et ainsi de suite. Mais des chercheurs viennent de presenter un modèle mathématique démontrant que si tel était le cas, les cellules T seraient détruites en quelques mois, alors qu’en réalité ça prend des années. Ce qui remettrait en question ce qu’on croyait savoir du fonctionnement du virus, et donc la manière dont on essayait de le combattre. En soit, ce n’est peut-être pas vraiment une bonne nouvelle parce que ça n’apporte pas réellement de réponse, mais au moins on espère que ça permettra aux chercheurs de poser les bonnes questions.

Merci BBC News

Wellcome in London

24 juin 2007, posté par Marc

torture.jpg
Chaise de torture chinoise, photo © The Sun, 2007

Sir Henry Wellcome, né il y a plus de cent cinquante ans aux États-Unis, avait été l’un des fondateurs de l’entreprise pharmaceutique londonienne Burroughs Wellcome & Co. Il mourrait peu avant la Seconde Guerre mondiale, ayant dédié sa fortune à des œuvres de charité, au Wellcome Trust ainsi qu’à la recherche médicale.

Sir Henry était un fervent amateur de cultures étrangères, et notamment d’objets inhabituels. Il y a deux jours, le Wellcome Trust a ouvert les portes d’une nouvelle exposition gratuite dans les locaux de sa direction, à Londres, dans la Euston Road : on y découvre quelque 1300 pièces collectées par ce collectionneur compulsif tout au long de sa vie.

Le site de la Wellcome Collection vaut en soi le détour. Vous y découvrirez des sandales de fakir, une amulette phallique, une ceinture de chasteté, un memento mori, et plein d’autres gâteries à faire pâlir d’envie les plus blafards des néogothiques. Lors de votre prochain passage à Londres, n’hésitez pas, rendez-vous à la Euston Road.

Merci The Sun

alli – Toujours bien lire la notice avant de s’envoyer un burger avec maxi frites

22 juin 2007, posté par Yves

fatburger.jpg
« mmm Fatburger. actually it was pretty ordinary. » © Matthew Booy
Un nouveau médicament vient de faire son apparition sur le marché américain, sa vente ayant été autorisée par le sacro-saint Food and Drug Administration, ce qui est censé vouloir dire que ce n’est pas dangereux pour la santé. alli, c’est une pilule pour maigrir. Ou plus précisément, pour se faire exploser la panse sans prendre de poids. Ou encore plus précisément, pour prendre moins de poids. Bref, une nouvelle pilule pour maigrir quoi. Et c’est disponible sans ordonnance comme des aspirines ou des bonbons pour la gorge.

« Cool! » vous entends-je vous exclamer, « une pilule miracle qui va me permettre de mettre des strings brésiliens cet été à Paris-plage! Mais comment cela marche-t-il? » C’est cette question qui vous différencie des consommateurs américains, qui semblent acheter ce médicament en masse depuis sa sortie. Le fonctionnement d’alli est simple: ça empêche votre organisme de digérer les graisses contenues dans ce que vous mangez. Comme les graisses sont des paquets de calories (et en plus de la graisse), votre corps absorbe moins de calories, et ne stocke pas ces graisses justement. Facile.

Mais ça se complique. Ce qui rentre doit bien sortir quelque part n’est-ce pas? Et comme tout le monde sait, le caca que vous faites tous les matin en lisant LiLeLa sur votre iPhone contient tout ce que votre corps n’a pas absorbé de votre repas de la veille. Alors que vont faire toutes ces graisses qui sont rejetées par votre organisme, elles vont sortir aussi vite qu’elles sont rentrées, sous forme de graisses.

En d’autres termes, si vous prenez cette pilule, vous allez chier de l’huile.

Mais pas qu’un peu, et pas juste des fèces un peu plus grasses, de l’huile! Et beaucoup! Et de manière incontrolable. C’est pas moi qui le dit, c’est la notice qui vient avec le médicament. Et si eux le disent, c’est qu’ils sont obligés, et ça mérite de se pencher un peu dessus. Morceaux choisis:

« Eating a low-fat diet lowers the chance of these bowel changes. »
En clair: Même si vous mangez des aliments peu gras, vous allez quand meme déféquer de l’huile.

« Pick a day to begin taking alli, such as a weekend day so you can stay close to home if you experience a treatment effect. »
En clair: Ne sortez pas après avoir pris ce médicament. Vous allez faire caca dans vos culottes. Restez plutôt à proximité de toilettes.

« If you’re getting ready to travel or attend a social event, hold off on starting with alli until the event is over. »
En clair: Vous ne pourrez pas dire que vous n’avez pas été prévenu: vous allez vraiment vous faire caca dessus.

« You may not usually get gassy, but it’s a possibility when you take alli. The bathroom is really the best place to go when that happens. »
En clair: Dites au revoir à votre ancienne vie, et oubliez ce que vous croyez savoir de votre propre corps. Vous allez péter de manière incontrôlable. Et il y aura d’autres choses qui sortiront avec. Et vous n’allez sans doute pas vouloir partager ça avec qui que ce soit.

« You may feel an urgent need to go to the bathroom. Until you have a sense of any treatment effects, it’s probably a smart idea to wear dark pants, and bring a change of clothes with you to work. »
En clair: Vous allez avoir besoin d’aller aux toilettes en urgence, mais vous n’allez pas toujours réussir à y arriver a temps. Comme on vous a prévenu plusieurs fois déjà, vous allez inévitablement vous chier dessus. Alors prenez avec vous de quoi vous changer quand vos pantalons (de preference brun foncés) seront tachés d’huile de caca.

Je ne sais pas comment conclure cet article. Si vous avez une phrase qui enrobe bien tout ce que j’aimerais arriver à dire juste maintenant, merci de la poster dans les commentaires ci-dessous…

Mise à jour:
La conversation continue sur:
http://www.le-chat.net

Cliquez ici pour donner votre avis et lire celui des autres

Merci a toutes et tous pour vos commentaires et experiences! 🙂

A lire aussi: Perdre du poids, suffit d’y penser

Merci Angry 365 Days a Year. Vraiment.


Fermer
E-mail It