Archives pour la tagégorie
« Ã©trange »

Unité Inhabitée #11

26 octobre 2007, posté par Yves

Yawza!! Cyriak Harris est un animateur/graphicdesigner/illustrateur qui travaille en freelance depuis Brighton (UK), et qui dit sur son site qu’il cherche du boulot si vous avez besoin de lui. D’autres vidéos disponibles sur sa page YouTube et sur son site perso forcément.

Nippon 2007 – là où la noblesse et la lie de la SF se parlent

3 septembre 2007, posté par Stahlhelm

L’autre jour, j’ai transporté ma carcasse bien trop casanière du côté de Nippon 2007 et j’en ai pondu une petite merveille sur les Xénobiophiles, mon alter-ego science-fictif. Voilà :

Zines
Nippon 2007 dans toute sa grande splendeur. Photo Les Xénobiophiles, 01.09.2007

Il doit désormais être de notoriété publique que deux joyeux drilles de l’équipe des Xénos ont rejoint les hordes anonymes de geeks et de nerds pour cette orgie S.-F. qu’est l’annuelle Worldcon. Pour la première au Japon (et en Asie), les organisateurs ont choisi le site de Minato Mirai à Yokohama pour se vautrer dans cette typique ambiance cyberpunk qu’ont pas mal d’endroits au Japon.

Pacifico Yokohama
Le centre de conférences Pacifico Yokohama avec les courbes généreuses de l’hôtel Intercontinental en arrière-plan. Photo Les Xénobiophiles, 01.09.2007

Pacifico Yokohama
Une autre vue du Pacifico Yokohama et de l’Intercontinental. Photo Les Xénobiophiles, 01.09.2007

En fait, en parlant de hordes, je devrais plutôt parler de petites bandes, car, comme tout le monde s’y attendait certainement, le centre de conférences Pacifico Yokohama ne débordait malheureusement pas de visiteurs, dû notamment au fait que Nippon 2007 était justement au Japon et que la plupart des fans, ainsi que quasi tous les lauréats des divers prix Hugo d’ailleurs, ont financièrement boudé la chose du bout de leurs nez trop éloignés du rêve. L’avantage fut que les auteurs présents étaient bien plus accessibles qu’on aurait pu le penser :

Déjeuner de rêve
Les Xénos bavant autour d’une table de rêve. De gauche à droite: flou artistique, Robert Silverberg (sic !), Patrick Nielsen Hayden (éditeur), Alice (compagne de Cory Doctorow), Cory Doctorow (auteur-bloguer-altruiste), Charlie Stross (auteur), Theefer (collaborateur des Xénos) et Hau Ruck ! (collaborateur des Xénos, invisible et derrière son vieux DMC-FX9).

Sinon, empêtrés dans les mailles extrêmement serrées du truculent programme, nous avons eu la chance de suivre 2-3 discussions très intéressantes dont voici quelques extraits filmés d’une main tremblante d’émotion :

Is science fiction necessary? (montez le son et sortez votre méthode d’anglais, c’est de la faute au DMZ-LX9)
Vidéo Les Xénobiophiles, 01.09.2007

Discutant du rôle de la S.-F. et de son avenir, on retrouve de gauche à droite: Inge Heyer, la remplaçante de Peter Heck (auteur) dont j’ai complètement oublié le nom, Robert Charles Wilson (auteur, lauréat du Hugo 2006 pour le meilleur roman avec Spin) et Paul Cornell (auteur et source principale des éclats de rire de cette discussion). Vous aurez également remarqué en passant un exemple effarant de la camaraderie qui existe entre les fans et leurs idoles. Cet ancêtre du fandom qui se lève pour ajuster le nom de Robert Charles Wilson est tout simplement émouvant. Merci Nippon 2007.

Mundane or Transcendent? (1ère partie)
Vidéo Les Xénobiophiles, 01.09.2007

Mundane or Transcendent? (2e partie)
Vidéo Les Xénobiophiles, 01.09.2007

Là, le sujet, et surtout son énoncé, était un tantinet plus précis et geeky que le précédent, avec de gauche à droite Patrick Nielsen Hayden (éditeur), Charlie Stross (auteur geek par excellent), Cory Doctorow (auteur-bloguer-altruiste) et Robert Silverberg (auteur-légende old school mais qui a bien tenu la route). Le débat a tourné autour de la S.-F. « mondaine », qui essaie de décrire un futur proche le plus réaliste et plausible possible et la S.-F. « transcendante » qui se consacre à un futur beaucoup plus éloigné avec de nombreux éléments fantastiques moins proches de notre réalité. Avec les occasionnels apartés sur Robert A. Heinlein (?*!!).

42
42. Photo Les Xénobiophiles, 01.09.2007

On signalera en passant que la Worldcon est également un haut lieu de la mode mondiale.

Cosplay
Le cosplay permet aux moins jolis d’entre nous d’être aussi pris en photo. Photo Les Xénobiophiles, 01.09.2007

Les Hugo Awards
La cérémonie de remise des prix Hugo s’est avérée un chouya bizarre car aucun lauréat, si mes souvenirs ne me jouent pas de mauvais tours, n’était présent à Yokohama. Même pas Vernor Vinge, réceptacle du Hugo du meilleur roman pour Rainbows End. Heureusement que Georges Takei, Ultraman et ses potes étaient là pour nous redonner des guilis dans le slip.

Voici la liste complète des Hugo 2007.


Vidéo Les Xénobiophiles, 01.09.2007


Vidéo Les Xénobiophiles, 01.09.2007

Sinon, pour conclure, Arte pense apparemment faire un sujet (date encore inconnue) sur la Worldcon pour son émission Tracks vu que les deux reporters qui s’étaient dépêchés sur place ont interviewé vos deux serviteurs sur le parvis de Minato Mirai, en cette belle nuit de 1er septembre. On verra bien l’horreur du résultat :

Les Xénos et Cory Doctorow
Les Xénos au quasi complet, heureux avec Cory Doctorow (tout à gauche, Hau Ruck ! au milieu et Theefer à droite).

Retrouvez toutes les vidéos des Xénos à Nippon 2007 ici.

Attention ! Là ! Juste derrière ton dos !

3 août 2007, posté par Stahlhelm

La main de Bienne
Photo de main (ectoplasmique ?) baladeuse prise à Bienne (sic !!), devant la gare

Au Japon, l’été est, entre autres, la saison de l’horreur. Non pas parce que le taux d’humidité avoisine mon niveau d’intolérance maximal, mais parce que les locaux adorent se raconter des histoires terrifiantes, voir des photos de fantômes et autres machins pas sains pour le cœur de musaraigne alpine (sorex alpinus) qui palpite tant bien que mal sous le fin duvet frisé de mon sein accueillant.

On dit que les frissons provoqués par ces sornettes pour lycéennes en colonie de vacances auraient des effets réfrigérants sur la large audience-éponge assoiffée de ces histoires lugubres d’hôpitaux ou d’écoles abandonnés.

Fillette
Esprit d’une fillette photographié au bord de la route

Vous me direz que cette coutume aura pour effet secondaire de réjouir M. Gore, car l’usage, autrement abusif, de l’air conditionné baisse en général de quelques % les soirées au cours desquelles la télévision japonaise passe des émissions sur ce thème champêtre. Et je vous donnerai raison, sauf qu’en ce qui me concerne, je me cache en général très lestement et tout prestement sous une épaisse couverture d’hiver pour me protéger de la venue de Sadako.

Les deux vidéos ci-dessous sont des compilations frénétiques de photos ordinaires ou d’images télévisées dans lesquelles des esprits frappeurs ou vengeurs se seraient subreptiscement glissés pour rafraîchir nos longues nuits estivales.

1ère partie

2e partie

Bon ben moi je vais me coucher et laisser mes lumières, écrans LCD divers et autres torches enduites de poix tout allumés.

Merci Japan Probe et 貞子 (Sadako).

Des esprits photogéniques

24 juillet 2007, posté par Marc

orbes.jpg
Photo (détail) © High Spirits Tours, 2007

Le professeur Klaus Heinemann, chercheur à la NASA, a commencé à se demander s’il n’était pas parvenu à photographier des esprits — ou plutôt des « orbes Â» — quand il s’est aperçu que bon nombre des clichés qu’il avait pris avec son appareil digital lors d’une rencontre de guérisseurs portaient des halos de lumière.

S’il a tout d’abord douté qu’il se fût agi de manifestations paranormales, après mûres réflexions et observations attentives, il est arrivé à la conclusion que sa femme et lui se trouvaient face à des phénomènes inexplicables. Le couple a continué de prendre des photos en toutes sortes de circonstances afin de reproduire l’effet lumineux.

Les Heinemann ont constaté que s’ils « souhaitaient Â» voir des apparitions, et tout particulièrement lors de manifestations à caractère spirituel, cela augmentait la présence d’auréoles et autres étrangetés photographiques.

Un problème mécanique était-il à l’origine du mystère ? Après avoir éliminé toutes les taches d’eau, de poussière et autres causes parasites, les cercles lumineux continuaient d’apparaître sur les prises de vue. Klaus Heinemann s’est alors mis à prendre des photos avec deux appareils, simultanément. Il a constaté que les « orbes Â» dont il était victime n’apparaissaient que sur les clichés d’un seul appareil à la fois.

Aujourd’hui, le chercheur est convaincu que « ces halos peuvent très bien être l’un des phénomènes surréels les plus significatifs jamais observés par l’humanité Â». Hmm. Il ajoute : « La recherche portant sur les “orbes” n’en est qu’à ses premiers balbutiements. Toutefois, les photographies de ces émanations spirites sont des indices — proches pour la première fois de preuves scientifiques — qui tendent à démontrer l’existence d’une réalité spirituelle. Â»

Fumisterie, fumette ou fait réel ? À vous de juger, notamment dans un ouvrage à paraître en novembre chez Simon & Schuster (Canada) : The Orb Project. D’ici-là, nettoyez bien vos objectifs. Moi, j’utilise une peau de chamois humectée d’eau bénite. Ça marche très bien, quoique mes photos restent toujours diablement floues.

Merci Daily Mail

Un site plein de bons plans

20 juillet 2007, posté par Yves

carte-des-pains.jpg
La France des pains

Strange Maps est un site qui parle de plans, de cartes, d’atlas, de topographies, et de tout ce qui a rapport avec les représentations géographiques à plat. Ce qui le rend différent et intéressant, c’est qu’il y cherche l’étrangeté et la bizarrerie, alors naturellement, ça part tous azimuts. C’est tout en anglais, mais si vous ne le lisez pas c’est pas grave parce qu’on y trouve tout plein d’images, forcément. Ça vaut la peine d’aller y faire un tour si vous êtes intéressé, même de loin, par cette discipline.


Fermer
E-mail It